Méli-mélo

Mon n = 1

posted by Paléo Québec octobre 30, 2012 1 Comment
paléo québec n=1

Mon expérience n=1

Le post de Vincent m’a fait réfléchir à ma propre expérience avec la nutrition et l’entraînement et à ce qui m’a mené au paléo. Je suis du genre à constamment remettre en question tout ce que je fais (c’est un calvaire constant pour ceux qui m’entourent!) et à chaque fois qu’une idée un peu débile me passe par la tête, je l’essaie.

Durant les 5 dernières années, j’ai, entre autres, essayé de manger végétarien, de manger faible en glucides et faible en gras, d’élever mes propres vers de farine pour les manger, de faire du kimchi (légumes fermentés coréens), de la choucroute, du kombucha et du cidre maison,  de jeûner 20 heures par jour, de cuisiner de la cervelle, de la langue, du coeur, des pieds et d’autres organes, de faire mon propre suif maison, de dormir sur le sol sans matelas, d’acheter une lampe à reptiles pour faire de la vitamine D, de couper le savon et le shampoing, de consommer de la gomme à la nicotine, de payer beaucoup trop cher pour plein de suppléments et plusieurs autres que j’oublie sûrement.

Certaines expériences ont été complètement folles et ont raté de façon spectaculaire (je vais vous sauver un peu de temps, faire du pâté de foie et y ajouter du poumon ça me marche pas) et d’autres ont très bien fonctionné. Plus que ça, ce que j’ai vraiment gardé c’est une meilleure connaissance de moi-même et j’ai compris que la meilleure ressource pour déterminer comment je dois vivre pour être en santé, c’est mon expérience personnelle. Pas un médecin surmené que je vois une fois aux 3 ans, pas un spécialiste en nutrition végétalienne sur internet et surtout pas le guide alimentaire canadien.

Je suis tombé sur le paléo quand je me suis rendu compte que plusieurs personnes dans le milieu de l’entraînement dont j’aimais la façon de penser arrivaient toutes aux mêmes conclusions. J’ai mis en pratique ce qu’ils disaient et ça a mieux fonctionné que tout ce que j’avais essayé avant et je l’ai gardé. Mes allergies saisonnières sont disparues, ma digestion est 10x meilleure, mon acné a diminué significativement, ma libido a augmenté (héhé), je n’ai plus de caries, je maintiens un taux gras pas mal bas sans vraiment faire d’efforts particuliers et je mange quotidiennement de la bouffe ridiculement délicieuse. Les théories de la nutrition conventionnelle disent que je fonce tout droit vers la crise cardiaque, mais mon expérience, mon n = 1, dit le contraire, et c’est pourquoi je continue ce que je fais. On l’oublie souvent, mais si la pratique ne correspond pas à la théorie, c’est que la théorie est fausse, pas la pratique.

Je vais peut-être revenir un jour sur la liste de trucs que j’ai essayé avant de me fixer un peu, mais d’ici là, je suis intéressé à savoir à quoi ressemble votre expérience.

À quoi ressemble votre n = 1? Partagez-le sur la page Facebook ou sur le blogue, votre expérience va aider à motiver d’autres personnes à faire des tests par eux-mêmes et à changer pour le mieux!

Guillaume

Articles connexes

1 Comment

La Revue du Net Paleo #38 | Paléo Lifestyle juillet 22, 2013 at 4:08

[…] L’expérimentation en n=1. […]

Reply

Leave a Comment