CuisineNutrition

Les beurres de noix

posted by November 4, 2012 0 comments

Une chose qui me manquait depuis l’adoption du mode de vie Paléo était le beurre d’arachides. Mon déjeuner systématique était constitué de deux à trois toasts beurées d’une épaisse couche de ce substrat, ne le cachons-nous point, délicieux.
Une fois devenu paléo, les légumineuses étant devenues persona non grata, le beurre d’arachides disparut de ma vie plus rapidement qu’une ride sur le visage de Cher… mais l’envie d’un beurre consistant et savoureux demeurait. Sachant malgré tout que les noix ont une certaine teneur en antinutriments et une balance défavorable en oméga-3 versus les oméga-6, ces dernières représentent une collation parfaitement acceptable pour ceux qui les tolèrent et qui savent les intégrer à des moments et des quantités adéquates.

La quête au beurre de noix commença alors. Dans les épiceries, ces derniers peuvent être assez dispendieux – de 10$ en montant, et quelques fois ils sont mélangés avec des arachides. Si vous aimez avoir le contrôle à 100% sur ce que vous consommez et que vous avez accès facile à un marchand de noix en vrac, souvent moins cher, je vous suggère d’utiliser un robot culinaire de type Cuisinart.

Le robot culinaire est un pot cylindre avec deux lames plates rotatives. C’est idéal pour faire du pesto, des aliments hachés tels que les cretons, et évidemment… le beurre de noix!

Faire du beurre de noix avec un robot culinaire est très simple. Voici les étapes :
– Mettre environ 2 tasses de noix dans le robot culinaire. Mettez-en plus ou moins en fonction de la contenance et de la force du moteur (photo 1).
– Faites tourner le cuisinart. En 30 secondes vous avez une farine de noix grossière… plus vous la laissez longtemps, plus cette farine sera fine (voir photo 2). Mais attention, si vous la laissez trop longtemps…
– La farine commence à s’amalgamer. Les gras contenues dans la noix sont libérées et commencent à s’agglutiner (voir photo 3). Laissez-la encore plus longtemps…
– Une boule se forme (photo 4). Tenez-bien votre robot culinaire, s’il n’est pas très stable il pourrait se mettre à tanguer. Laissez votre robot allumé un peu plus longtemps…
– La boule va éventuellement se défaire en beurre. Laissez-le encore une minute afin d’obtenir un résultat relativement crémeux .
– Le processus prend au plus 10 minutes.

Dans l’exemple ci-haut, j’ai utilisé des cachous crus. Vous pouvez cependant essayer avec tout type de noix qui vous intéresse! Cependant, pour avoir testé de faire du beurre avec plusieurs types de noix, je soupçonne que la cuisson des noix doit avoir un effet sur l’oxidation des gras et rend plus difficile l’amalgamation des noix en beurre.

Si jamais vous avez de la difficulté à faire du beurre avec vos noix et que cela fait plus de 10 minutes sans voir les étapes plus avancées du processus, vous pouvez ajouter un corps gras aux noix. Le problème est que le corps gras le plus adéquat est sans doute l’huile d’olive, les gras saturés étant trop souvent solides, et le goût demeure assez présent.

Comme il a été dit plus haut, allez-y modérément avec votre consommation… mais en collation sur une tranche de pomme, c’est un des plaisirs de la vie.

Articles connexes

Leave a Comment