CuisineNutrition

Recette : Sauce chimichurri épicée

posted by décembre 11, 2012 0 comments

Bonjour, mes hommes et femmes des cavernes préférés!

C’est bien connu que les hommes des cavernes ne mettaient pas de sauces sur leur steaks de mammouths, et qu’ils ne faisaient pas mariner leurs brochettes de lapin. En tout cas, la grotte de Lascaux ne faisait pas mention de sauciers ou de plats à marinade d’aucune sorte… mais comme on l’a souligné précédemment, ce n’est pas parce que ce n’est pas dans l’ère paléolithique que c’est mauvais pour nous. À ce chapitre, mentionnons les patates, une racine cultivée qui est évolutivement « récente », mais composée d’amidon, donc facilement digestibles. Les sauces et marinades ont pour effet d’amplifier le goût de nos aliments, et nous avons aucune raison de nous en priver. Même Mark Sisson (The Primal Blueprint) vient de sortir un livre sur les sauces et marinades!

Je dois avouer que je ne me suis pas inspiré de notre gourou Primal pour cette recette… en fait, c’est presque un hasard. Ma petite épicerie a toujours un petit stand avec des paquets de fruits&légume qui sont sur le point de périmer. Outre le fait qu’ils soient moins cher, je trouve cela triste que l’on perde de la nourriture, que ce soit dans l’assiette ou dans les supermarchés. La paquet de fruits qui se trouvait dans le stand était vraiment mal agencé : 2 tomates, 4 piments « long finger », du gingembre et des oignons. J’ai vu du potentiel là-dedans… je vous admettrai que j’ai toujours aimé expérimenter des choses sans livre de recettes, aussi il faut un peu de courage pour goûter à mes expériences!

Voici ce que j’ai fait :

Matériel requis
– Poêle
– Robot culinaire (cuisinart) ou malaxeur
– Ustensiles de cuisine

Ingrédients
– 4 piments « long finger »
– 2 tomates
– 1/4 de tasse de gingembre
– 1 oignon
– 2 tasses de persil frais
– Le jus de 1 lime
– 2 tasses d’eau
– 1 pincée de sel
– Gras de cuisson de votre choix (J’ai utilisé de l’huile de coco)

Procédure
– Couper les légumes (pas le persil ni la lime!) en petits morceaux : rondelles de piments, cubes de tomates, oignons en dés et tranches de gingembre.
– Faire revenir les légumes dans la poêle avec le gras de cuisson.
– Ajouter deux tasses d’eau et la pincée de sel. Amener à ébullition et laisser mijoter une demi-heure à feu doux pour réduire le contenu liquide.
– Hachez le persil grossièrement.
– Une fois le mélange réduit, mettez le contenu de votre poêle dans votre robot culinaire / malaxeur, et ajoutez-y le persil et le jus de lime.
– Mélangez jusqu’à obtention d’une consistence homogène.

2012-12-09 16.59.57
Pot mason un jour, pot mason toujours.

Avec quoi le manger?
Cette sauce a un avant-goût acidulé goûtant fortement le persil et un arrière goût plus fort, plus prononcé. Cette sauce accompagne bien toutes les viandes rouges ou la volaille qui a besoin d’être rehaussée quelque peu.

Autres notes
– Si on ne met pas le persil dans la poêle tout de suite, c’est pour ne pas le « mouiller » et dissiper le goût. Le goût du persil frais est assez caractéristique!
– J’adore le jus de lime… selon Robb Wolf, cela aiderait même à diminuer la réponse d’insuline. Mais si vous n’en avez pas sous la main, 30mL de vinaigre de vin devraient faire l’affaire.
– Évidemment, les épices sont à utiliser avec modération dans le cadre ou vous soignez un intestin fragile. Mettez plus ou moins de piments selon votre tolérance personnelle!

Bonne dégustation!

 

MISE À JOUR : J’ai retrouvé le nom de la sauce! Il s’agit d’une sauce de type « Chimichurri », que les argentins et brésiliens utilisent à profusion lors de leur barbecues.

Articles connexes

Leave a Comment