Rafales

Rafale 1: Crudivorisme et progression du diabète de type 2 dans le monde!

posted by Paléo Québec novembre 16, 2013 2 Comments
rafale crudivorisme paléo québec

Puisque notre production de vidéos tombe à zéro en raison d’un manque de visionnements, nous changeons la donne en proposant la revision d’articles publiés au courant de la semaine qui ont rapport ou pourrait intéresser la paléosphère. Pas d’articles de 1000 mots donc, vraiment plus des commentaires! Dans cette rafale on parle de crudivorisme et de diabète de type 2.

Crudivorisme

La journaliste Iris Gagnon Paradis a écrit un article sur un gourou du crudivorisme. Évidemment, le crudivorisme est végétarien et n’inclut pas de viande, ce qui peut apparaître incompatible avec la diète paléo. Dieu sait que nous taquinons les végétariens de temps en temps. Cependant, une diète végétarienne a plus d’affinités avec la diète paléo que la diète nord-américaine moyenne, ne trouvez-vous pas? Spécialement si vous lisez l’article cité, vous verrez que le « gourou » en question, David Wolfe, dit ne pas manger de gluten. Dans le fond, la diète paléo, c’est une diète végétarienne de haute qualité à laquelle on ajoute de la viande et des oeufs en y retirant des légumineuses (si j’ai spécifié « de haute qualité », c’est que ces végétariens ne sont pas friands de tofu). Les deux groupes recherchent des aliments de haute qualité, le plus bio et écologiquement viables. Alors s’il-vous-plaît, ne partez pas en croisade contre des végétariens! Ils sont plus comme nous que vous le pensez.

Petite parenthèse sur le crudivorisme : nous ne sommes pas friands d’une alimentation basée sur les aliments crus. Évolutivement, il est important de noter que si les grands singes ont pu faire grossir leur cerveau et diminuer le volume de leur estomac, c’est entre autres grâces à la viande, mais aussi grâce à la cuisson. Cette dernière rend les aliments plus digestibles et tous les nutriments qu’ils contiennent plus absorbables. C’est vrai pour la viande et pour les légumes. Pensez à l’amidon des patates, qui est à peu près impossible à digérer quand elles sont crues. Il est vrai que de trop cuire les aliments est néfaste, toutefois – on a qu’à penser au amines hétérocycliques (viande brûlée) ou aux produits de glycation avancée (AGE).

Progression du diabète dans le monde : article

Bizarre de nouvelle, non? Il n’y a pas si longtemps on annonçait que l’obésité plafonnait, au États-Unis mais aussi en France. Certains chercheurs paléo ont émis l’hypothèse que dans l’environnement existant (qui est engraissant), le nombre de personnes ayant des gènes les disposant à être en surpoids ou obèses a atteint son apogée.
Toutefois, il faut se méfier – l’obésité n’est pas un pré-requis pour devenir diabétique de type 2. Être résistant à l’insuline l’est, toutefois… et c’est certain que tant que perdurera la notion que le gras est mauvais pour la santé et qu’il faut le remplacer par le sucre, le diabète progressera. Ça n’empêchera pas les américains de tenter de prescrire deux fois plus de statines qu’avant à leur citoyens. Faut bien faire rouler l’économie!

Restez à l’affut pour d’autres rafales!

Articles connexes

2 Comments

Voir (de la viande) rouge | Paléo Québec novembre 18, 2013 at 4:37

[…] de manger une bonne quantité de fruits et de légumes, idéalement de saison. Nous vous disions il n’y a pas deux jours que “la diète paléo, c’est comme une diète végétarienne intelligente avec de la […]

Reply
Mais… ”nutritionniste X” dit que le paléo c’est mal! | Paléo Québec janvier 20, 2014 at 3:57

[…] Un végétarien qui mange du poisson et des oeufs peut très facilement manger paléo. On l’a déjà mentionné, même si nous ne sommes pas d’accords avec tous ce que les végétariens proclament, ils ont […]

Reply

Leave a Comment