Nutrition

Le retour du beurre

posted by Paléo Québec décembre 16, 2013 0 comments
beurre paléo québec

Aujourd’hui, le retour beurre.

Points-clés de l’article:

  • Le beurre est délicieux.
  • Le beurre est nettement moins transformé que la margarine et contient de l’acide butyrique, un acide gras excellent pour la santé.
  • La consommation de beurre n’est pas associée à plus de maladies cardiaques– Si vous avez le choix, achetez du beurre de vaches nourries à l’herbe, qui contient plus de vitamines et de minéraux.

Le miracle du beurre

Le temps des Fêtes est commencé, la musique de Noël joue partout et on commence à penser à nos recettes de réveillon. Et qui dit bonne bouffe dit plein de beurre. La consommation de beurre est à son plus haut niveau aux États-Unis depuis 40 ans, et 40% de cette consommation est entre l’Action de Grâces et le jour de l’An parce que les gens cuisinent plus de bons repas. Sans blague: Joël Robuchon, LE plus grand chef français sur la planète, utilise un ratio patates/beurre de 2:1 pour ses patates pilées. Pour les gens nuls en math, pour chaque 2 livres de patates, il met 1 livre de beurre. La sauce Buffalo traditionnelle pour les ailes de poulet est un mélange 1:1 de sauce Frank’s Red Hot et de beurre fondu. Ceux qui suivent l’émission Top Chef auront aussi remarqué que lorsque les chefs doivent cuisiner  »santé » pour une émission commanditée par Lean Cuisine et coupent le gras de leurs recettes*, ils deviennent fous parce qu’ils ont peur que ça ne goûte rien. Certains cachent même du beurre dans leur plat et espèrent que les juges ne le remarqueront pas.

*Aucune surprise ici, c’est une compagnie qui fait de la bouffe pour four à micro-ondes.

C’est vraiment ok?

On en a parlé dans les oui, les non et les peut-être du paléo, le beurre c’est un oui. Le but du paléo n’est pas de strictement démoniser la nourriture qui a été introduite récemment dans notre alimentation, mais d’avoir une ligne de pensée comme référence. Le cas du beurre est un bon exemple d’aliment récent qui peut être bénéfique pour notre santé. Pour commencer, c’est nettement plus naturel que la margarine. Pour obtenir du beurre, on brasse de la crème et… c’est tout. Pour obtenir de la margarine, on obtient un bac en chimie et on fait de la magie dans un laboratoire. Le beurre ne contient pas de lactose, le sucre qui rend la digestion des produits laitiers difficile pour tellement de gens, et pas de caséine, la protéine dans le lait qui est associée à certains cancers, surtout selon la fameuse (et criblée d’erreurs) China Study. Les gras des produits laitiers sont de plus en plus associés à un risque réduit de maladies cardiovasculaires et la consommation de beurre semble améliorer plus le profil sanguin que la consommation d’huile d’olive, de canola ou de lin. Le beurre est aussi la source connue la plus riche en acide butyrique (butyrate)**, un acide gras saturé à chaîne courte qui semble réduire l’inflammation des cellules du système digestif.

**La consommation de fibres solubles mène aussi à la production de byturate par les bactéries du système digestif, ce qui pourrait être une des explications des effets bénéfiques des fibres sur la santé.

beurre paléo québec

Pour ceux qui ont encore peur, voici un graphique comparant les taux d’infarctus chez des hommes (bleu pâle) et des femmes (bourgogne) de Suède avec les niveaux de consommation de beurre (jaune). Beurre ou pas, les taux sont restés stables/ont diminué. Si le beurre est un des cavaliers de l’apocalypse, il est le 5ème, celui qui est resté endormi sur le divan.

Des précautions à prendre?

Idéalement on voudrait du beurre nourri à l’herbe, mais bonne chance pour trouver ça au Québec, le bon gouvernement veille au grain. Si vous en mangez occasionnellement, du beurre bio peut valoir la peine, mais sinon, le prix est deux fois plus élevé que le beurre régulier. Fait intéressant: le beurre naturel de vaches nourries à l’herbe devrait être jaune foncé et même tendre vers l’orange, surtout vers la fin de l’été, quand les vaches ont brouté des herbes nourrissantes tout l’été. Le beurre actuel a tellement perdu de couleur que certaines compagnies ajoutent du colorant pour qu’il reste jaune (tousse***Lactancia***tousse). Je le jure, c’est sur la liste d’ingrédients!

Une comparaison entre du beurre de vaches nourries à l’herbe et de vaches nourries de façon indstrielle typique:

Le beurre qu’on retrouve à l’épicerie ressemble pas mal plus à celui de droite, malheureusement.

On voit aussi une diminution de la quantité de vitamines dans le beurre depuis que les vaches consomment du foin et du maïs ensilés pendant de longues périodes de temps.

beurre paléo québec

En jaune foncé: Quantité de diverses vitamines dans 100g de beurre de vaches nourries à l’herbe En jaune pâle: Même chose pour des vaches nourries avec du foin entreposé. Imaginez ce que ça serait avec du maïs.

Donc… quoi faire?

Personnellement, je mets du beurre partout. Dans un vidéo Paléo Québec secret jalousement gardé par Vincent, on regarde à la blague le contenu de mon congélateur. Résultat: 12 paquets de bacon et une trentaine de livres de beurre. Je suis coupable de vouloir rendre tout ce que je mange délicieux. Est-ce que c’est le meilleur beurre que je puisse trouver? Malheureusement, probablement pas, mais je crois quand même que ma santé va se porter mieux avec du beurre que sans beurre. Ça vaut certainement la peine de faire le test!

Bonne planification de recettes!

Guillaume

Articles connexes