Mythes

Mais…  »nutritionniste X » dit que le paléo c’est mal!

posted by Paléo Québec janvier 20, 2014 9 Comments
nutritionniste paléo québec


Je tiens à commencer l’article en précisant qu’il y a plusieurs critiques valables du paléo et que le mouvement est encore constamment en évolution. C’est bien, parce que ça indique que les gens dans le domaine paléo sont critiques de l’information qu’ils reçoivent et sont prêts à changer d’idée s’ils ont une preuve qu’ils ont tort. Par exemple, nous avons mentionné dans une précédente rafale que Stephan Guyenet a des arguments très intéressants pour intégrer des légumineuses dans son régime alimentaire. Le livre de Denise Minger qui vient tout juste de paraître est réputé pour ébranler quelques fondations du paléo, dont l’histoire d’Ancel Keys, et nous avons très hâte de nous le procurer. Il y a plusieurs autres exemples de gens bien informés qui ont un regard critique très éclairé et très pertinent. Cet article ne les concerne pas.

Les critiques du paléo que nous voyons au Québec jusqu’ici sont mal informées, utilisent des hommes de paille ou sont carrément débiles. Ce qui nous amène à…

Cette semaine, une certaine nutritionniste connue a pondu un autre article truffé de n’importe quoi pour le magasine Moi et Cie. Analysons-le joyeusement!

Voyons voir, en ordre, ce que ça donne.

1.  »Popularisé par Boyd Eaton, Loren Cordain et Jean Seignalet ». C’est vrai pour les deux premiers, mais Jean Seignalet n’a pas vraiment de lien avec le concept paléo, qui vient des États-Unis. C’est un exemple d’évolution parallèle: quand quelque chose fonctionne, ça se remarque. Il s’est rendu compte que quand il coupait les produits céréaliers et les produits laitiers du régime alimentaire de ses patients, ils allaient mieux. Son régime est quand même à 80-90% semblable au paléo et c’est ce qui a inspiré le livre  »Comment j’ai vaincu la douleur » de Jacqueline Lagacé.

2.  »Les produits céréaliers et les légumineuses sont jugés trop riches en glucides ». Pas vraiment. C’est plutôt que ce sont des sources pauvres de vitamines et minéraux, qu’ils contiennent peu/pas de protéines complètes et de gras essentiels et qu’ils contiennent des anti-nutriments et des substances qui attaquent le corps, comme des lectines.

3.  »Le régime repose sur les protéines, les noix, les graines et les fruits et légumes ». Euh? Comme les produits céréaliers?!? Ça manque un peu de clarté.

4.  »Cette tendance privilégie les activités physiques très intenses et de courte durée, … » Encore une fois, euh? C’était le cas en 2005, mais pour les gens qui restent à jour, le mouvement paléo recommande beaucoup d’activités de longue durée, comme… marcher.

5.  »Aliments permis: les avocats ». Je le mentionne parce que je trouve hilarant que les avocats soient mentionnés spécifiquement.

6.  »Aliments interdits: les aliments salés ». C’est le genre de fait bizarre qui est mentionné du paléo, mais on ne comprend pas pourquoi. On n’a pas besoin d’avoir une phobie du sel en mangeant paléo. On a écrit un article spécifiquement là-dessus et les exemples similaires en anglais abondent. En évitant les aliments transformés, on réduit énormément nos chances de consommer  »trop » de sel, donc il n’est pas nécessaire de consacrer beaucoup d’efforts à y penser.

7.  »Ce régime ne correspond pas aux besoins en glucides de l’organisme; à long terme, des rages d’aliments glucidiques peuvent survenir ». C’est un des pires arguments contre le paléo qu’on peut trouver. La raison numéro 1 pour laquelle le paléo est plus faible en glucides est parce qu’il coupe les aliments transformés, qui sont très riches en glucides. Couper les chips Lays, la crème-glacée et les boissons gazeuses ça risque difficilement de provoquer une carence en quoi que ce soit. De plus, on le mentionne tout le temps, le paléo n’est pas faible/moyen/élevé en glucides par définition, ça dépend du rythme de vie de chacun. Patates douces, bananes plantain, fruits divers et même riz blanc? Si votre corps répond bien, gâtez-vous! Finalement, CE N’EST PAS NORMAL D’AVOIR DES RAGES DE SUCRE. C’est incroyable qu’une nutritionniste connue ait encore ça comme argument. Si on a envie de poignarder quelqu’un pour voler sa Snickers au milieu de l’après-midi, ce n’est pas à cause d’une  »carence en glucides », c’est parce que notre cerveau est accro au sucre.

8.  »Il apporte peu de fibres alimentaires (selon la consommation de fruits et légumes) et peut entraîner la constipation ». Cet argument est le plus nul utilisé contre le paléo, dont une des bases est de remplacer les produits transformés par des produits naturels comme des fruits et des légumes. Voici quelques sources paléo de fibres: abricots, amandes, ananas, ail, airelles, artichauts, asperges, aubergines, avocat. Avez-vous besoin que je fasse la liste de B jusqu’à Z? À part la fraction super intense qui fait des régimes cétogéniques, les gens paléo sont nettement moins à risque de manquer de fibres que la moyenne de la population. Il est en plus contesté que les fibres sont si bonnes pour la santé.

9.  »Il pourrait entraîner une carence en vitamines du complexe B: la fatigue et l’anémie par carence en folates peuvent survenir. » La source numéro 1 de folate est le foie de poulet. Les légumineuses en sont une source intéressante, mais les viandes d’organe sont en première place. Sinon, les fruits et les légumes sont aussi d’excellentes sources de vitamines de tout le complexe B.

10.  »Il pourrait conduire à une carence en vitamine D et en calcium, ce qui affaiblit la masse osseuse. » La source numéro 1 de vitamine D pour tous est notre copain le soleil, donc au moins 6 mois dans l’année vous êtes couverts si vous passez 20 minutes dehors par jour. Sinon, les seuls aliments que le paléo recommande d’éviter qui contiennent de la vitamine D sont certains produits laitiers, qui sont enrichis artificiellement. Que la vitamine D vienne du gouvernement ou qu’on supplémente nous-mêmes, ça revient au même. Et pour le calcium

11.  »L’apport en protéines peut dépasser les besoins réels ». Non, juste non. Un régime avec une consommation moyenne-élevée de protéines diminue la consommation de calories à cause de l’effet coupe-faim, augmente la thermogénèse, maintient et même augmente la quantité de masse musculaire. L’effet coupe-faim des protéines est assez fort que sans se gaver, c’est à peu près impossible de trop en consommer. En plus que le concept  »plus que nos besoins réels » est vague et ne veut rien dire, c’est un argument nul.

12.  »Cette diète peut limiter les sorties sociales ou au restaurant, étant donné les restrictions qu’elle impose. » Franchement, être en moins bonne santé, avoir plus de gras corporel, souffrir plus d’acné, avoir plus de problèmes digestifs et une multitude d’autres, ça ne vaut pas la peine pour pouvoir dépenser de l’argent deux fois par mois pour de la nourriture que je peux cuisiner moi-même chez moi pour moins cher. Quand je veux manger et voir des amis, je les invite à souper.

13.  »Elle ne s’applique pas aux végétariens ». Végétariens comme… la femme de Mark Sisson? Il y a plusieurs catégories de végétariens et seuls les plus extrêmes ne mangent pas de produits animaux (végétaLiens). Un végétarien qui mange du poisson et des oeufs peut très facilement manger paléo. On l’a déjà mentionné, même si nous ne sommes pas d’accords avec tous ce que les végétariens proclament, ils ont plus en commun avec les gens qui mangent paléo que ceux qui mangent une diète nord-américaines moyenne. Sinon, et ça mérite des majuscules, POURQUOI EST-CE QU’ELLE RECOMMANDE LE VÉGÉTARISME SI ELLE EST CONTRE COUPER DES GROUPES ALIMENTAIRES? Ça me fait marrer à chaque fois.  »C’est mal de couper un groupe alimentaire complet! Mais on vous encourage à être végétariens »***.

*** Mention marrante pour  »Écoutez votre faim, mais mangez à tous les repas que vous ayez faim ou non! » qui est aussi dans l’article.

14.  »Elle est limitative, donc elle peut devenir monotone ». Encore une fois, euh? Quand je regarde ce qui est dans mon frigo/congélo et ce qui est sur un menu de restaurant français haut de gamme, je ne vois pas beaucoup de différence. Beurre, pâté de foie maison, bacon artisanal, légumes verts, fruits frais, bouillon de poulet naturel, c’est délicieux de A à Z. Comment vous sentiriez-vous de payer 80$ pour un repas et de vous faire donner des pâtes blanches et du pain? Je me prive de la partie ennuyante de la bouffe et je remplace les bonnes parties par des parties meilleures.

15. La cerise sur le sundae:  »parce qu’ils mouraient très jeunes ». Ils mouraient surtout plus vieux que les générations après eux qui ont commencé l’agriculture et ils mouraient plus vieux que la population moyenne jusqu’en 1900 environ, où la médecine moderne a commencé à changer la donne. Autrement dit, quand les chasseurs-cueilleurs ont commencé à se nourrir principalement de produits d’agriculture, l’espérance de vie a diminué, la taille moyenne a diminué, les caries sont apparues, l’ostéoporose est apparue, les traces de carences nutritionnelles dans les os sont apparues, l’obésité est apparue, le diabète de type 2 est apparu, les cancers sont apparus.

 »Ils mourrrè jeune, LOL. Échek et matte! #PWNZ ». C’est le genre d’argument que j’attends d’un enfant de 12 ans un peu lent.

C’est tout pour cette semaine! L’article est plus bas, mais soyez avertis, ça ne risque pas d’être une lecture des plus enrichissantes.

Guillaume

 

 

 

Articles connexes

9 Comments

Suchie janvier 20, 2014 at 5:08

La nutritionniste en question est une porte-parole payée par l’industrie du pain (Boulangerie St-Méthode).
Elle est payée pour dénigrer publiquement les modes de vie paléo et sans gluten.
Aucune objectivité ici. http://boulangeriestmethode.com/fr/sante

Reply
Poe janvier 20, 2014 at 7:40

Oh! Merci pour cette précision, je me bidonne d’avantage!

Reply
trainingforboston janvier 20, 2014 at 5:28

Des exercices de courte durée ! C’est qu’elle ne connait pas Conrad “The Caveman” Stoltz. Tout un athlète d’endurance.

Reply
Patricia janvier 20, 2014 at 6:20

J’adore le commentaire ci-haut J’avais aussi remarqué. En plus de là voir en info-pub sur TVA où elle vend du pré- cuisiné diététique $$$ Je ne suis pas impressionnée C’est une vedette pas une diététicienne

Reply
Catherine janvier 20, 2014 at 6:53

Mais c’est capoté cette article de nutritio-pop! Votre critique est excellente!
Dans l’article original : « C’est pour qui? Les gens qui veulent une perte de poids rapide et un régime drastique » Je meurs de rire ici! On ne parle surtout pas des conditions auto-immunes qui peuvent pratiquement disparaître par un changement alimentaire!

Reply
Aglaee the Paleo dietitian janvier 21, 2014 at 11:55

Bonjour! Belle critique! 🙂 Je voulais juste signaler que ce ne sont pas toutes les nutritionnistes et dietetistes qui sont contre l’alimentation paleo. Je suis l’une des rares qui la suis et l’encourage. J’ai meme ecrit un ebook sur le sujet: http://www.eat-real-food-paleodietitian.com/nutrition-paleo-en-francais.html. 🙂

Reply
Catherine janvier 22, 2014 at 7:40

Tu as en effet des arguments intéressants et bien développés.
Toutefois, j’aimerais savoir quelle est ta formation académique pour discuter ainsi de principes de nutrition si ouvertement ? Quelles sont tes sources pour supporter tes arguments ?
Merci

Reply
paleoquebec janvier 22, 2014 at 10:15

Merci pour le compliment Catherine! Nos formations sont détaillées ici: http://paleoqc.com/about/ . Sinon, pour supporter nos arguments, on essaie de se baser le plus possible sur la littérature disponible (merci PubMed!) et, dans les cas où elle est manquante/douteuse, d’utiliser le bon vieux concept de faire des tests et de garder ce qui fonctionne. Pour les lecteurs, on essaie le plus possible de faire des liens directs vers nos sources dans les articles eux-mêmes.

Reply
sophy janvier 29, 2016 at 7:59

super critique! Je suis adepte du Paléo et J’essaie de défendre mon point de vue lorsque je me fais posé des questions.

Reply

Leave a Comment