Rafales

Rafale 9 – Amidon résistant et une idée déjeuner!

posted by février 1, 2014 7 Comments

Amidon résistant

L’amidon résistant est une forme d’amidon de type moléculaire « amylase » qui résiste à la digestion de notre intestin grêle, permettant ainsi de nourrir des bactéries résidant dans notre gros intestin. Il s’agit du « 3ème type » de fibre, entre le type soluble et insoluble, car elle a des caractéristiques de chacune d’entre elles sans vraiment l’être.

Il peut être hautement bénéfique de nourrir les p’tits bonhommes résidant dans notre intestin. Richard Nikoley de « Free The Animal » a répertorié différentes études sur les bénéfices d’inclure de l’amidon résistant à notre alimentation : augmenter la sensibilité à l’insuline, faciliter l’oxydation des gras (perte de poids?), un effet épigénétique permettant de mieux contrôler l’appétit et permettre une meilleure absorption de nutriments, entre autres. Ces études ont eu lieu à la fois sur des animaux et des humains, mais il s’agit d’un bonus alimentaire intéressant.

Les études se basaient sur une addition d’environ 4 cuillères à soupe d’amidon de patates dans l’alimentation, idéalement sur un ventre vide. La marque recommandée est Bob’s Red Mill, que vous connaissez sûrement si vous avez expérimenté avec de la cuisine sans gluten. Si vous n’en trouvez pas, il est possible de s’en créer en faisant bouillir des patates et les faire refroidir au frigo! C’est là que l’amidon se « cristallisera » en amylase. Si vous l’essayez, n’y allez pas à 4 cuillères d’un coup – allez-y progressivement, car vous pourriez souffrir de ballonnements ou de flatulences. De plus, ne tentez pas de réchauffer l’amidon résistant – car la chaleur pré-digèrera la molécule et elle ne sera plus résistante à rien!

Une idée déjeuner!

Déjeuner paléo, ce n’est pas toujours simple. Bien qu’il est parfaitement paléo de manger ses restants du soir précédent, ce n’est peut-être pas plaisant ou faisable de cuisiner des grandes quantités pour en avoir assez pour toute la famille le lendemain. Nous avons publié il y a longtemps 3 idées de déjeuner paléo, mais en voici une supplémentaire : les saucisses déjeuner.

Plus connue dans les restaurants de brunch américains, la saucisse déjeuner est dans le fond une petite boulette de viande hachée (plus de volaille ou de porc) assaisonnée. C’est facile à faire, savoureux et adaptable! Voici ma dernière recette :

– 450g de porc haché
– 1 oignon haché finement
– 1 gousse d’ail hachée finement (bonus : laissez-là reposer 10 minutes à l’air libre pour bénéficier des composés antibactériens de l’ail résistants à la cuisson)
– 1 cuillérée à thé (5 mL) de gingembre haché finement
– 1 c.à.t. de cannelle
– 1 c.à.t. de graines de fenouil
– 1 c.à.t. de thym
– 1 oeuf (pour que la mixture se tienne mieux)
– Sel de poivre, au goût

Prenez tous les ingrédients et mélangez-les dans un bol jusqu’à ce que la mixture soit relativement homogène, puis façonnez des boulettes. Si vous êtes paresseux comme moi, vous pouvez mettre les boulettes dans un plat en Pyrex afin de les cuire au four plutôt que d’y aller à la poêle.

Vincent fait des saucisses déjeuner comme un champion. Un champion très paresseux.

Vincent fait des saucisses déjeuner comme un champion. Un champion très paresseux.

Remarquez que vous auriez pu inclure un paquet d’épices différentes. J’ai même vu des gens inclure des pommes râpées dans la recette pour mettre une touche un peu plus sucrée!

Vincent

Articles connexes

7 Comments

Karine février 1, 2014 at 1:49

Ça semble succulent. D’après toi cette recette est pour combien de personne?

Reply
paleoquebec février 1, 2014 at 6:41

Pour 1 lb de porc, cela va nourrir 2 adultes affamés ou 4 personnes raisonnables! Sur la photo on en voit beaucoup car j’ai doublé la recette.

Bonne dégustation!
-Vincent

Reply
3 tests à faire avec son alimentation | Paléo Québec juin 17, 2014 at 3:37

[…] * Il y a aussi l’amidon résistant, qui est un peu entre les deux. On en parle ici. […]

Reply
Témoignage: Marc-André | Paléo Québec juin 28, 2014 at 10:10

[…] vite: – Adoption d’un régime paléo (très faible en glucides pour commencer et introduction d’amidon résistant par la suite) – Manger une grande variété de légumes (et exit les légumes de la famille des […]

Reply
Témoignage: Marc-André - Santé Nutrition juin 30, 2014 at 4:19

[…] vite: – Adoption d’un régime paléo (très faible en glucides pour commencer et introduction d’amidon résistant par la suite) – Manger une grande variété de légumes (et exit les légumes de la famille des […]

Reply
Antibiotiques et prise de poids | Paléo Québec septembre 30, 2014 at 6:30

[…] Au menu: fruits et légumes et un paquet de fibres! N’hésitez pas à ajouter un peu d’amidon résistant de temps en temps. D’ailleurs, si vous faites un régime très faible en glucides, il est […]

Reply
Amélie juin 13, 2015 at 9:05

Ça se congèle une fois cuit ?

Reply

Leave a Comment