Rafales

Rafale 13 – Vitamines / « Monassiette » paléo / Rations militaires

posted by Paléo Québec mars 1, 2014 0 comments
rations paléo québec

Bonne semaine à tous! Une rafale pour vous! Vitamines, rations, mon assiette et changement d’avis!

Études sur les vitamines

Les études effectuées sur les vitamines souffrent probablement de lacunes méthodologiques, selon plusieurs chercheurs – ces études, qui attestent que des suppléments vitaminés étaient innefficaces ou néfastes, pourraient devoir être revues car leur contexte d’étude n’est pas généralisable.

« Beaucoup de projets ont tenté d’étudier l’effet de nutriments de manière analogue à la façon d’étudier des médicaments expérimentaux », dit Balz Frei, professeur et directeur de l’institut Linus Pauling de l’université de l’état d’Oregon. (…) De nouvelles méthodologies sont nécessaire pour mesurer les niveaux de base des nutriments et de donner des suppléments ou effectuer des modifications dans la diète chez des gens qui sont en carence, ce après quoi on analyserait s’il y a un impact sur leur santé. Des tests sur les marqueurs de santé et sur l’état des micronutriments devraient être analysés. (traduction libre de Paléo Québec).

Bref, en effectuant des études sur des gens ne souffrant pas de carences, en ne prenant pas de mesures permettant de statuer s’il y a un impact significatif pour la santé et en étudiant l’effet de nutriments sur des cellules et non des individus, on a tiré des conclusions possiblement fausses sur les suppléments vitaminés.

Ceci n’est pas nécessairement une invitation de notre part à prendre des suppléments – une diète paléo diversifiée comprenant beaucoup de légumes, de viande d’organes et de fruits de mer devrait suffire à combler vos besoins nutritionnels. Il s’agit plutôt d’un avertissement supplémentaire sur les études dans le domaine de la nutrition. La prudence est de mise et il faut tenir compte des failles méthodologiques d’une étude avant de la proclamer comme le nouveau mot d’ordre. Si c’est trop beau pour être vrai… ça l’est probablement!

« Myplate » – version paléo!

Trouvée sur la page du Dr. Josh Axe, un chiropraticien et nutritionniste, on a trouvé une adaptation quasi-paléo du « Myplate » américain, notre équivalent du sud de notre quatre groupes alimentaires.

rations paléo québec

« MyPlate » version Paléo!

Voici les ratios proposés par le Dr Axe :

Légumes non amidonnés – 40% d’un repas

Protéines – 30% d’un repas

Lipides – 15% d’un repas

Glucides (à faible index glycémique au possible) – 15%.

Évidemment, ces proportions vont changer en fonction de votre niveau d’activité physique – une personne faisant du Crossfit 5 fois par semaine et prenant à peine 15% de ses calories sous forme de glucides ne passera pas à travers 2 semaines d’entraînement. Je vous rappelle également qu’il est dangereux de faire preuve d’orthorexie – « la droiture de manger ». L’alimentation paléo n’est pas une religion strictement codifiée, mais un canevas de base où chacun doit trouver son équilibre idéal. Néanmoins, les ratios de base proposés sont intéressants et sont un bon point de départ pour quiconque débute une diète paléo et se demande par où commencer.

Quelles rations mangent nos militaires?

Les soldats mangent eux aussi, mais les militaires ont des défis sensiblement différents des nôtres. Là où nous mangeons pour le plaisir et la santé, les soldats doivent s’assurer de manger des choses caloriquement assez denses pour passer d’un entraînement à l’autre. En zone de combat, leurs rations doivent être compactes et légères afin de ne pas les surcharger.

Cette galerie photo démontre les rations de différents pays – je ne sais pas pour vous, mais je ne suis pas étonné de voir des simili-pâtés de foie et des saucisses chez les pays est-européens, du cassoulet chez les Français, et du beurre d’arachides et de la confiture pour les Américains.

Pas très paléo, mais ça garde en vie!

Une nutritionniste change d’opinion

Sur Yahoo Plus: Une nutritionniste qui était farouchement contre le paléo a commencé à changer d’avis quand elle a commencé à souffrir de divers problèmes de santé qu’elle a réglés… en mangeant paléo. C’est fou comme essayer les choses soi-même mène à des conclusions intéressantes!

À plus tard!

Vincent et Guillaume

Articles connexes

Leave a Comment