Habitudes de vie

La méditation : comment et pourquoi?

posted by Paléo Québec novembre 4, 2014 1 Comment
méditation paléo québec


Aujourd’hui nous abordons un sujet qui semble de prime abord bien mieux entrer dans un blogue végano-yagano-granole – la méditation, c’est pas ce que votre grande tante qui dort avec une pierre de quartz dans le front qui faisait ça?

Rappelons que le mode de vie paléo, c’est l’optimisation de la vie humaine par la nutrition, l’activité physique et les habitudes de vie. Or, dans « habitudes de vie », outre l’exposition au soleil, le sommeil et le social, comptons aussi la gestion du stress. Or, la méditation a un impact sur un de ces « piliers de la santé ».

******************************************************

Résumé de l’article

  • Si vous voulez diminuer le stress, le cortisol, la pression artérielle et améliorer votre qualité de sommeil et que vous n’avez pas un dollar à y mettre, méditez.
  • Si vous ne savez pas par où commencer, utilisez des applications ou des vidéos sur Internet.
  • La régularité prime sur le timing.

******************************************************

Qu’est-ce que la méditation?

De façon générale, la méditation est une pratique visant à développer un état de conscience altéré à des fins de relaxation et de bien-être. Il n’existe pas une seule technique de méditation – si elle peut se faire en position assise, certains moines bouddhistes développaient un état de conscience en faisant leurs activités de la vie quotidienne, et beaucoup de religions utilisent des chapelets d’une sorte ou d’une autre.  La méditation peut se faire en se concentrant sur quelque chose, ou en étant l’observateur de nos pensées (« pleine conscience »). On peut l’axer sur la respiration. Beaucoup d’études scientifiques assimilent le yoga avec de la méditation. Si certaines forment de yoga vont s’y prêter grâce à un état de conscience du corps, n’assimilez pas toute activité sportive à de la méditation. Il y a une différence entre développer la conscience de son corps dans le silence et un environnement contrôlé que sur une patinoire avec 9 autres enragés qui courent après une rondelle de plastique (peu importe à quel point c’est l’fun!)

Bref, la méditation n’a pas besoin d’être religieuse – il est entièrement possible de pratiquer de façon non-spirituelle.

Pourquoi je voudrais méditer?

La méditation apporte plusieurs avantages :

  • Diminution de la perception de stress et d’anxiété (1, 2, 3)
  • La diminution de cortisol (1, 2)
  • La diminution de la pression artérielle (1, 2, 3)
  • Améliore la qualité du sommeil (1)

De plus, la pratique régulière de méditation semble même avoir des impacts sur nos caractéristiques épigénétiques – en rendant les mitochondries plus efficaces, en les rendant plus endurantes et plus productives, caractéristiques qui se transmettent aux générations suivantes.

Alors la question n’est plus… « pourquoi voudrais-je méditer » mais plutôt « comment je m’y mets pour avoir tous ces fabuleux bénéfices? »

La méditation 101

Comme vous avez lu plus haut, il y a des nombreux types de méditation, et il peut être intéressant d’en expérimenter plusieurs afin de trouver celle qui vous convient le mieux.

Il existe une panoplie de videos sur Youtube pour commencer. Si vous êtes moins du genre autodidacte et vous préférez avoir quelque chose de guidé, il existe aussi de nombreuses applications telles que Headspace (disponible gratuitement) ou Brainwave (payant), qui vous guident à travers des sessions plus ou moins longues.Pour débuter, ne vous cassez pas le coco – je vous suggère d’y aller au plus simple, avec des exercices de conscientisation et de respiration.

Chose certaine, ne vous attendez pas à commencer et de faire une session méditative d’une demi-heure et que cela soit facile. Comme n’importe quoi – entraînement, ou débuter une diète paléo – attendez-vous à une période d’acclimatation. Le problème est qu’au début, on pense surtout à NE PAS PENSER – mais si je vous dis, « Ne pensez pas à un ninja », qu’est-ce qui vous vient en premier? Au contraire, au fur et à mesure que vous vous acclimaterez, vous vous habituerez à être un observateur de vos pensées et à exploiter les « espaces » entre vos pensées qui se chevauchent.

Le moment idéal pour méditer?

La méditation est optimale lorsqu’elle est pratiquée régulièrement, mais le timing dépend de chacun. Je préfère méditer quand je peux plutôt que de m’imposer un moment précis, et me voir frustré lorsque je suis incapable de le respecter – spécialement parce que j’ai un horaire chargé.

J’aime bien profiter de courtes séances, même d’une dizaine de minutes, sur l’heure du midi. Récemment j’ai aussi dû travailler de nuit – et pour quelqu’un qui n’est pas habitué, laissez-moi vous dire que ce n’est pas de tout repos. Toutefois, en utilisant une application de méditation, j’ai réussi à faire le quart de travail sans problèmes, alors que je me serais attendu à avoir beaucoup plus de fatigue et de perte d’éveil.

Adaptez vos séances de méditation selon votre horaire, et comme il a été dit plus haut, la régularité prime sur l’exactitude.

Conclusion

Méditer est quelque chose qui ne coûte rien hormis quelques minutes par jour et qui peut rapporter d’énormes bénéfices physiques et mentaux. Chacun peut trouver le format qui lui plaît le plus et qui répond le mieux à ses besoins!

Bonne pratique!
Vincent

Articles connexes

1 Comment

Benjamin novembre 14, 2014 at 11:27

Bonjour. Si tu veux encore tester d’autres services de méditation en ligne bien faits, essaie notre service (encore en beta) en français sur http://www.petitbambou.com. Ton avis nous intéresse!
Merci

Reply

Leave a Comment