Habitudes de vie

Noël 2.0: Le paléo contre-attaque

posted by Paléo Québec décembre 9, 2014 0 comments
noël paléo québec


Vous l’avez peut-être remarqué avec la musique dans les centres d’achat, le temps de Noël est commencé. C’est une période qui devrait être pleine de joie et de relaxation, mais elle amène un paquet de stress à beaucoup de gens et les arrondit aussi de quelques livres en peu de temps.

Voici 10 trucs pour vous en tirer sans trop de dommages et sans vous mettre toute votre famille à dos!

Famille, tradition et nutrition

Trois aspects importants entourent les Fêtes: la famille, la tradition et la bouffe. On fait tous quelques heures de route, on se regroupe et on mange « comme dans le bon vieux temps ».

noël paléo québec

Dans mon temps on allait à la messe de Noël à pied, dans la neige, et ça montait dans les deux sens!

L’aspect famille n’est pas un problème du tout. Sur le blogue on encourage les gens à développer des liens sociaux le plus possible et un fort esprit de communauté est un des indicateurs de bonheur et de santé les plus importants. C’est sûr que de temps en temps on ne s’entend pas avec tout le monde, mais c’est préférable à une vie d’ermite. Évidemment, pas nécessairement besoin de s’entourer de membres de la famille qui nous sont toxiques, mais ça c’est pour un autre article.

L’aspect tradition peut être problèmatique, surtout avec la bouffe. Plusieurs familles ont comme tradition de manger certaines recettes très très loin du paléo (ou de n’importe quel régime bon pour la santé) année après année et les gens tiennent dur comme fer à ne pas changer, même s’ils ont mal au foie pendant 2 semaines ensuite.

Le truc avec les traditions, c’est que c’est comme la normalité: c’est très, très vague. Ça change d’une famille à l’autre et, même si certains se battent contre, ça change d’une année à l’autre. J’ai un oncle qui tenait très fort à faire des petites saucisses hot dog dans de la sauce sucrée à tous les Noëls, pour suivre la tradition. Quand j’ai demandé à mon père d’où ça venait, il a répondu « aucune idée, nos parents ne faisaient jamais ça quand on était jeunes ». Les recettes de conserve ou de confiture de ma grand-mère maternelle sont généralement 50% légumes/fruits et 50% sucre blanc. Pas sûr que c’est supporté par 200 ans de tradition non plus.

Le bon côté, c’est que comme pour la normalité, on peut reconstruire nos traditions pour qu’elles soient meilleures pour notre santé. Idéalement, on ferait des changements très radicaux pour arriver plus rapidement à un résultat concret, mais ça risque de bousculer un peu trop l’entourage (c’est puissant la nostalgie). Le truc, c’est de commencer avec des petits changements et des petits remplacements. Le but général au début c’est de réduire le sucre et d’améliorer la qualité des aliments disponibles.

Quelques exemples:

  • 1. Remplacer les chips et les bonbons par des noix et des fruits. Personne (PERSONNE!!) ne résiste à un bol de clémentines ou de morceaux de melon. Allez voir chez Bassé si vous cherchez des noix de qualité. Bonne nouvelle, leurs produits sont chez Costco! Sinon, des dattes enrobées de noix de coco goûtent la licorne râpée.
  • 2. Remplacer le chocolat au lait par du chocolat noir. Visez au moins 70%.
  • 3. Remplacer les boissons chaudes sucrées réconfortantes de l’hiver (comme du chocolat chaud) par du bouillon de poulet maison.
  • 4. Jouer un peu avec les recettes classiques: proposer de la farce sans pain pour la dinde, faire des vinaigrettes maison pour les salades, trouver des sauces sans farine.
  • 5. En général, remplacer des trucs traditionnels par des trucs meilleurs pour éviter que les gens ne soient frustrés. Difficile d’haïr celui qui a remplacé des bouts de saucisse hot dog enrobés de pâte par des morceaux de figue enrobés de prosciutto, du tartare de thon ou des cubes de pâté de foie gras de canard.
noël paléo québec

« Bon, le paléo essaie encore de gâcher Noël »

  • 6. Extra pour contrôler les portions: à la place de donner à chaque personne une assiette déjà remplie, placer les plats au milieu de la table et laisser les gens se servir eux-mêmes. Ça me semblait normal parce que c’est ce que mes parents faisaient, mais à chaque fois que j’allais visiter des amis ou de la famille, je me retrouvais avec une assiette avec trop ou pas assez de bouffe et des trucs que je n’avais pas envie de manger. Laisser les gens choisir eux-mêmes est une option gagnante pour tous et une table remplie ça parait plus festif.
  • En gros, les fêtes de famille vont être centrées sur la bouffe, c’est inévitable. Aussi bien s’arranger pour que ça soit bon pour la santé!

Stress

En général, les Fêtes sont stressantes pour beaucoup de gens. Le manque de temps et les grosses dépenses** grugent l’énergie de tout le monde. Pourtant, on peut s’en tirer facilement avec une expérience beaucoup plus agréable et pas mal moins chère.

**Une amie me racontait cette semaine que sa collègue a dépensé 4000$ cette année en cadeaux pour son fils de 4 ans, cadeaux qui incluaient une voiturette propulsée à l’essence. Si je voulais détruire ma vie et celle de mon enfant, c’est exactement ce que je ferais.

noël paléo québec

Eh.

Voici quelques trucs pour réduire un peu votre stress cette année:

  • 7. Diminuer l’achat de cadeaux en organisant des échanges. Le but des cadeaux à Noël n’est pas d’acquérir des biens en plastique cheap, c’est de satisfaire le besoin humain inné de partager. Plus besoin de se promener dans 17 centres d’achat et de dépenser un quart de son budget annuel pour acheter le plus de cossins possible pour chaque personne.
noël paléo québec

« Enfin, mon troisième ensemble d’assiettes assorties. Je peux être heureux maintenant. »

  • 8. Favoriser des activités en groupe relaxantes et enrichissantes à la place de se concentrer sur les cadeaux. Il y a quelques années, quand mes soeurs (3!) et moi avons commencé à avoir de l’argent de nos emplois étudiants, tous les membres de la famille ont commencé à se donner des cadeaux. Le résultat était une montagne de cadeaux, 2 heures de distribution minimum et un paquet de trucs inutiles à trainer pendant l’année*. Maintenant, à la place, on fait un échange pas cher (le thème cette année était « Faites-le vous-mêmes ») et on passe plus de temps à faire des casse-têtes, à jouer aux cartes et à boire du egg nog maison avec pas mal de brandy dedans (surtout moi pour celui-là). La famille de ma copine se promène de porte en porte dans le village pour chanter des chansons aux gens, ça fait 1000x plus chaleureux qu’un paquet de cadeaux.

* J’ai dû déménager au moins 5 fois dans les trois dernières années, j’apprécie beaucoup plus une vie minimaliste maintenant.

  • 9. En lien avec le précédent, cuisiner en famille ou faire un repas où chacun amène un plat (un potluck). Ça réduit la charge de travail de la personne qui reçoit, ça permet de combler l’envie de partage liée avec Noël et ça fait une expérience qui rapproche les gens. C’est une excellente occasion de faire un super plat paléo délicieux et d’expliquer que c’est en mangeant comme ça tous les jours que vous avez perdu du poids.
  • 10. Diminuer l’accumulation d’objets inutiles en favorisant l’achat de cadeaux comestibles ou d’expériences de vie. Les billets de concerts de musique ou un paquet de noix de fantaisie ne traineront pas 10 ans dans un fond de garde-robe avant d’être jetés. Exception à la règle: les vélos. Ils sont toujours cools.
noël paléo québec

TOUJOURS COOLS wiiiiiiiii!

Extra pour les athlètes trop motivés

Certains athlètes zélés vont être frustrés de ne pas pouvoir s’entraîner comme d’habitude pendant les deux semaines englobant Noël et le jour de l’An. Pourtant, c’est une occasion idéale pour récupérer agressivement et rebondir en janvier. Qu’est-ce qu’il faut pour récupérer efficacement? Se reposer et manger. Qu’est-ce qu’on fait pendant le temps des Fêtes?

Les deux semaines avant Noël peuvent être une excellente occasion de se surentraîner stratégiquement en sachant que les suivantes vont être plus relax. La prochaine fois que quelqu’un se plaint de vous voir vous bourrer la face la veille de Noël, expliquez-lui que c’est pour refaire vos réserves de glycogène.

En conclusion

En conclusion, avec quelques légères modifications, le temps des Fêtes peut servir à se rapprocher de notre famille, à manger des aliments bons pour la santé et à relaxer sans trop dépenser. Il faut faire seulement y aller pas à pas et se concentrer sur les éléments importants!

Guillaume

Articles connexes

Leave a Comment