Habitudes de vie

Un pilier de la mauvaise santé: l’incapacité à écouter son corps

posted by Paléo Québec décembre 17, 2015 0 comments
corps paléo québec


Avertissement: un mix de science et de pas-du-tout-science à venir dans cet article. C’est surtout mon cerveau qui essaie de faire des liens au hasard en lien avec une observation que j’ai faite: un des piliers de la mauvaise santé est l’incapacité à écouter son corps. Santé physique, psychologique, karmique, peu importe.

Postulat 1: le corps a des systèmes en place pour se garder en santé

Il y a quelques décennies, le guide alimentaire n’existait pas. Évidemment, sans guide, les gens mangeaient de la terre et des chaises.

Sérieusement, le corps a des sytèmes en place pour éviter de s’empoisonner, de s’épuiser, ou d’avoir des carences fatales. Quelques version extrêmes de ce phénomène:

  • Une des hypothèses pour expliquer le cannibalisme fréquent chez les Aztèques est le manque de protéines dans le régime alimentaire. Phénomène qu’on peut observer chez les poulets et plusieurs autres espèces s’ils manquent de protéines. Quand on a faim, n’importe quelle viande goûte bon.  « Ils ont des coutumes sauvages dans leur culture! ». C’est plutôt la culture qui s’est construite autour d’une carence en protéines chronique.
  • Pour continuer sur le sujet: il est assez clair d’après plusieurs cas historiques que l’être humain moyen devient automatiquement cannibale (s’il a un cadavre à disposition) après 3 semaines sans nourriture. La faim défie n’importe quelle convention sociale ou dégoût. Spécial St-Valentin: plusieurs cas ont été rapportés de couples où un conjoint avant mangé le cadavre de l’autre. Je l’avais dit, la faim défie N’IMPORTE QUOI.
  • Plusieurs populations dans le monde pratiquent encore la géophagie (littéralement « manger de la terre »), de même que beaucoup de primates et d’autres animaux. 20% des enfants mangent de la terre à un moment donné. Il semble que ce soit un réflexe du corps pour protéger des pathogènes de l’environnement. Les femmes enceintes sont particulièrement susceptibles de grignoter une motte de terre.
corps paléo québec

3 semaines sans nourriture et il ne reste qu’une seule personne dans le bateau.

À part les exemples où les gens deviennent cannibales par manque de protéines ou par famine (sérieusement, ma vie manquait de punch aujourd’hui), le corps envoie des signaux quand quelque chose cloche, ou pour provoquer une réaction spécifique. Exemples plus douillets: quand notre cerveau a besoin de faire un peu de nettoyage, on s’endort. Quand on rencontre des gens avec un système immunitaire trop similaire au nôtre, ils sentent moins bon (enfants plus faibles sinon). Quand on manque de sel, le salé goûte meilleur.

Personnellement, j’ai remarqué un phénomène intéressant quand je suis exposé au soleil: je sais exactement quand j’en ai eu assez. Au début, le sentiment du soleil sur ma peau est très plaisant et je me sens comme un lézard dodu sur une roche. À un certain moment, je sens très clairement que la tendance est inversée. Le soleil me dérange. C’est là que je commence à me couvrir. Pas de gros coups de soleil à rapporter depuis quelques années avec cette méthode.

Postulat 2: la vie moderne peut détraquer/bloquer les signaux du corps

Une des bases du concept paléo est que plus l’écart entre l’environnement et ce que les gènes s’attendent à voir est grand, plus on risque de tomber malade. Une des raisons est qu’il est facile d’enterrer les signaux d’alarme de plusieurs façons.

  • Certains combos de nourriture, comme croustillant+gras+sucre+sel, sont de la kryptonite pour nos signaux de faim. Lays a une campagne complète de pub basée sur notre incapacité à résister à Mark Messier manger une seule chip. Faim pas faim, le sac de chips sel et vinaigre mange toujours une volée*.
  • « Je sais que je dois aller me coucher, mais je ne m’endors pas! » dit-il à 3 heures du matin, dans son salon avec les lumières éclairées, devant son écran d’ordinateur à pleine intensité, canette de Monster à la main, après 6 heures de Call of Duty.
  • « Wow, c’est vraiment difficile de contracter mes fessiers pendant le cours de yoga. Moi qui pensais que rester assis 8 heures par jour sur une chaise sans bouger me donnerait une proprioception de gymnaste olympique. »
  • Après 2 tours de gymnase à la course: « Monsieur, je ne me sens vraiment pas bien, je respire fort et j’ai mal à la poitrine, qu’est-ce qui se passe? » « Hmmm, je crois que tu es essouflé ». (Cas extrême, mais vécu).

* En 1994, quand la leptine (hormone) a été découverte, les scientifiques criaient sur les toits que l’obésité était chose du passé. Qu’est-ce que la leptine fait? Elle coupe la faim. Qu’est-ce qui a été découvert ensuite? Que les gens obèses sont résistants à la leptine. Leur corps a tellement crié d’arrêter de manger qu’ils sont devenus sourds.

Les joies de la vie moderne ont amené les gens à ne plus sentir leur corps, à ignorer certains signaux, ou à les écraser. Les sytèmes de compensation normaux ne sont plus en place, ce qui amène des problèmes de santé.

Postulat 3: le retour vers la santé se fait en rétablissant les signaux du corps

Il y a le classique « mange mieux et fais du sport ». On commence à faire le tour et j’espère que vous avez compris que manger des aliments sains ramène la consommation de calories à la normale. Sinon, on a plus de 200 articles pour vous sur le blogue.

Mais sortons de la boîte un peu!

Se concentrer sur sa respiration revient dans presque toutes les formes de méditation. Je crois qu’un des effets positifs est simplement qu’on reprend contact avec son corps. Pensez à une personne qui panique. Comment respire-t-elle? Probablement avec le haut de sa poitrine, en saccades.

Un des effets du stress chronique ou de la dépression est semblable: on dirait que toutes les sensations en bas de la poitrine sont étrangement absentes, ou en sourdine.

Qui l’eut crû, ça a même été étudié scientifiquement (700 participants de différentes origines ethniques, c’est pas rien!).

corps paléo québec

De gauche à droite.

Rangée du haut: colère, peur, dégoût, bonheur, tristesse, surprise, neutre

Rangée du bas: anxiété, amour, dépression, mépris, fierté, honte, envie

Remarquez comment les deux émotions les plus positives (amour et bonheur) sont celles qui descendent le plus bas, alors que la dépression et la tristesse amènent du froid (en bleu). En d’autres mots, une perte de contact.

Yoga, pilates, méditation, danse, tralala

Un des concepts de base en yoga est de reprendre contact avec son corps. On se concentre pour contracter des muscles précis. On respire profondément. On étire des trucs qui ne s’étirent pas d’habitude.

Méditation? Respire profondément et concentre-toi sur ton corps. Un des types de relaxation dans mes cours au cégep est d’amener les gens à contracter et relâcher différentes parties du corps. Une autre est de rouler une balle sur tout le corps (ou presque, j’aime bien garder ma job). Le thème commun: tu ressens ton corps.

On peut aussi regarder la danse. Si j’ai un garçon et qu’il me demande d’expliquer le mystère des femmes, je vais juste lui dire « pas besoin de comprendre si tu apprends à bien danser ». Peu importe la culture, un bon danseur est un signe de santé très puissant. Bien bouger et suivre un rythme demandent un contact avec soi-même très fort. Qu’est-ce qu’un paquet de gens font pour déstresser? Ils vont danser sur de la musique forte pendant une soirée.

Parlant de rythme, la musique a un effet similaire. Le rythme se ressent avec le corps. Écouter, ou même mieux, jouer de la musique force les gens à reprendre contact avec eux-mêmes.

On regroupe

 Les gens mettent souvent beaucoup de temps à essayer de régler les conséquences d’un problème, au lieu de se concentrer sur les causes. C’est logique quand on pense qu’ils ont perdu les repères naturels de leur corps.

Se poser la question « est-ce que je suis attentif aux signaux de mon corps, et est-ce que ces signaux sont bons? » devrait être une des premières étapes de toute démarche pour se mettre en santé. Et trouver un moyen de se reconnecter ensuite.

Prendre du temps à chaque semaine (chaque jour même) pour se reconnecter est aussi une excellence stratégie pour entretenir sa santé à long terme.

Conclusion

Temps de jouer de la guitare, wiiiiii!

Guillaume

Articles connexes

Leave a Comment