Podcasts

Épisode 13 : Émilie Hogue-Racine et les troubles alimentaires

posted by Paléo Québec avril 12, 2017 0 comments

Bonjour groupe!

Aujourd’hui nous recevons Émilie Hogue-Racine, doctorante en psychologie, pour nous parler de troubles alimentaires.

Nous abordons une panoplie de sujets :

  • Qu’est-ce que l’orthorexie?
  • Comment les gens développent une relation malsaine avec la nourriture
  • L’influence des médias sociaux sur les troubles alimentaires
  • Le processus utilisé par les psychologues pour traiter les troubles alimentaires
  • Comment agir avec des proches que l’on soupçonne être aux prises avec des troubles alimentaires
  • et bien plus!

 

Voici sa biographie :

Émilie Hogue-Racine complète présentement son doctorat en psychologie clinique (D.Ps) à l’Université de Sherbrooke. Sa thèse porte sur les symptômes psychopathologiques des parents ayant un enfant souffrant du TOC et le lien entre ces symptômes et la sévérité du trouble de leur enfant. Au cours de sa formation doctorale, elle a travaillé avec des enfants et adolescents ainsi que leurs parents à la clinique des troubles anxieux et à la clinique du diabète au CHU Ste-Justine. Elle a aussi travaillé à l’Institut Douglas auprès d’adolescents souffrant de troubles mentaux demandant une hospitalisation. Elle a par la suite travaillé auprès d’une clientèle adolescente et adulte aux prises avec des troubles du comportement alimentaire. Ayant été formée dans les approches TCC et psychodynamique, Émilie cherche, dans une approche intégrée, à rétablir un lien sain et fonctionnel entre les pensées, les émotions et les comportements et à favoriser le bien-être des personnes qu’elle accompagne. Elle travaille auprès des enfants, des adolescents et des adultes. Elle accompagne des personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire, de troubles anxieux, de troubles de l’humeur et de troubles de stress post-traumatique.

 

Liens discutés pendant le podcast :

  • https://changepsy.ca/
  • https://anebquebec.com

AJOUT!

Émilie m’a fait savoir que selon des études récentes, 5 à 40% des gens obèses souffriraient d’hyperphagie. C’est un énorme écart, mais les études sont peu nombreuses!

Articles connexes

Leave a Comment