Habitudes de vie

De quoi tu parles « tu n’as pas de vélo »?

posted by Paléo Québec mai 10, 2017 0 comments
vélo paléo québec

Je vais être honnête, j’aime bien rester dans ma bulle. J’ai déjà parlé de l’importance de ne pas se laisser écraser par les mauvaises nouvelles, et c’est quelque chose que je pratique. Si je prenais le temps de penser à tout ce qui va mal dans le monde, je resterais écrasé en boule sur le divan sans rien faire. Je fais donc exprès de m’entourer le plus possible de gens brillants avec plein de projets qui me font oublier un peu les mauvais côtés de la vie. Un des effets secondaires est que j’oublie quelquefois que ma réalité est loin de celle de la personne moyenne. Je me fais ramener à la réalité de temps en temps. Je croise quotidiennement des gens qui fument (en 2017!!). Ou même des gens qui achètent leur café pas bon et trop cher au Tim Horton’s et jettent leurs déchets par terre. J’arrive à survivre au choc, mais ce qui me frappe encore, ce qui me rend si perplexe, ce qui me confuse, ce sont les gens qui me disent « oh, j’avoue que je pourrais pédaler pour aller au travail, mais je n’ai pas de vélo!« .

vélo paléo québec

DE QUOI TU PARLES TU N’AS PAS DE VÉLO??

C’est quoi cette folie? Se déplacer en vélo c’est la base. On DOIT se déplacer à vélo à l’intérieur de sa ville.

Le vélo: une approche « shotgun »

Un des meilleurs trucs pour être efficace dans la vie est d’accumuler les approches « shotgun », i.e. je vise dans une direction générale et ça tue tout ce qui bouge. Je lisais récemment un forum reddit où des obèses morbides discutaient de leurs frustrations par rapport à leur poids. Un thème commun était que leurs médecins recommandaient souvent la même chose: perdre du poids. Je comprends la frustration des gens de se faire toujours répéter la même chose, mais je comprends aussi très bien la position des médecins. Être obèse amène des dizaines/centaines de problèmes de santé différents. Tu peux essayer de traiter chacun individuellement, ou faire perdre du poids à la personne et presque tout le reste va se régler indirectement.

shotgun vélo paléo québec

Pointe le bout du fusil dans la direction générale de la cible, il y a sûrement quelque chose qui va toucher le centre!

 

Mon conseil à 10 000$ comme coach de vie potentiel serait toujours le même: achète un vélo et PÉDALE. Manque d’argent? Paye moins en essence et pédale plus. Manque de soleil? Va dehors et pédale. Manque d’exercice? Va à l’épicerie en vélo. Tu t’ennuies? Pars en vélo, peut-être que tu vas voir quelque chose d’intéressant (j’ai vu un castor dodu sur le bord de la route avant-hier, wouhou).

Sans blague. Voici un infographique fantastique partagé par Vélo Québec:

paléo québec vélo

Se déplacer à vélo est un moyen de rééquilibrer sa vie et de tout remettre en place d’un coup.

 

« Mais Guillaume, ça me demande un effort de me déplacer à vélo! ». Probablement, oui! Par contre, est-ce que ça demande plus d’efforts que les efforts combinés requis pour aller au gym, pour économiser son argent, pour faire des efforts pour l’environnement et pour prendre du temps pour profiter du soleil souvent? Jamais!

Se déplacer à vélo c’est un concept clé. C’est comprendre que notre santé est intimement liée à nos activités quotidiennes. Choisir de passer deux heures par jour assis dans une voiture ou deux heures par jour sur un vélo, c’est aborder la vie de façon complètement différente. La deuxième voie nous amène à renouer avec nous-mêmes à un niveau profond et mène à la santé physique et psychologique (et même financière, chi-ching).

S’acheter une monture

On va mettre quelque chose au clair: un vélo, ça ne coûte pas cher. J’ai calculé avant que mon compteur de vitesse nul ne lâche: je fais environ 6000 km de vélo par année. Beau temps, mauvais temps. Comme une poule de luxe, j’ai deux vélos, un d’hiver et un trois saisons. Mon vélo d’hiver est un vélo de montagne acheté 450$ il y a 10 ans. Mon vélo trois saisons est un vélo de cyclotourisme acheté 500$ sur kijiji il y a 3 ans. J’ai fait un hiver avec un vélo Brault et Martineau à 40$. J’ai fait un autre hiver avec un vélo recyclé à 100$. 120 km par semaine, toute l’année, et tout ça fait très bien l’affaire.

Pour les gens qui veulent encore moins cher, vous pouvez avoir des options neuves pour 200-300$ dans plusieurs magasins grande surface, ou des options usagées sur des sites de petites annonces ou dans des ateliers spécialisés en recyclage de vieux vélos. Par exemple, l’organisme Estrie Aide se coordonne avec la Ville de Sherbrooke à chaque année pour faire une vente de vélos usagés pas chers (arrivez quelques heures d’avance, c’est TRÈS populaire).

Et honnêtement, même si vous achetez un vélo à 2000$, vous allez rentrer dans votre argent très rapidement si vous roulez souvent avec.

Conclusion

Munissez-vous d’une monture et filez comme le vent! Attaquez les pistes cyclables comme des chiens de l’enfer lâchés lousses! Travaillez vos jambons! Profitez de la vie!

Guillaume

vélo paléo québec

 

Articles connexes

Leave a Comment