Habitudes de vie

4 approches « shotgun » pour une meilleure santé

posted by Paléo Québec avril 11, 2019 1 Comment
shotgun paléo québec

Je suis un très gros fan des approches shotgun. Pas besoin de trop te forcer pour viser, tu tires dans une direction générale et tout meurt. J’imagine que c’est littéralement applicable quand tu chasses des perdrix, mais je trouve que c’est diablement efficace pour rester en santé sans trop me casser la tête.

Voici 4 approches que j’aime bien et qui valent le coup d’oeil.

Approche shotgun #1: faire ses déplacements à vélo

J’en parle et j’en reparle: le vélo c’est la vie. Le vélo c’est tellement efficace pour optimiser sa vie que ça devrait être considéré comme du dopage.

Je commence avec une simple action: j’achète un vélo de ville usagé pas trop cher. Personnellement, j’ai acheté un vélo de cyclotourisme à 500$ en 2014. J’ai roulé autour de 15 000 km avec et c’est encore lui que j’utilise la majorité du temps. Maintenant que votre vélo est acheté, qu’est-ce qui reste à faire? Rouler et encaisser les bénéfices.

  • Ça vous amène du point A au point B plus vite qu’en marchant. Dans beaucoup de villes, c’est même plus rapide qu’une voiture pour un déplacement en bas de 5 kilomètres.
  • Ça fait profiter du quartier. Dans une voiture, on vit dans une bulle. On se retrouve isolé du reste de la planète. En vélo on fait partie de notre communauté et on a le temps d’apprécier les petites choses de la vie, comme les écureuils qui se chamaillent ou les oiseaux qui chantent.
  • Ça fait bouger sans qu’on s’en rende compte, ce qui résonne avec notre génétique. Avoir besoin de discipline pour être actif physiquement c’est très nouveau pour les humains.
  • Ça coûte nettement moins cher qu’être en voiture.
  • C’est nettement mieux pour l’environnement qu’être en voiture.
  • C’est un moyen fantastique pour voyager et découvrir un nouveau milieu.
  • Plus que tout, ça pratique notre résilience face à la météo et à l’effort physique. Vu la météo canadienne, c’est important.

Expérimenter avec le vélo comme moyen de transport c’est un changement de paradigme complet sur la vie urbaine, et surtout, l’équation est simple: je me déplace à vélo = ma vie est meilleure.

Approche shotgun #2: faire du yoga

Le yoga a beaucoup monté en popularité dans la dernière décennie. Certains aspects sont louches, comme les affirmations pseudo-scientifiques (la pose du pigeon c’est bon pour détoxifier le foie!), ou la popularité Instagram des végétaliennes anorexiques qui font des poses sur des plages ou des sommets de colline, mais en général, on a gagné au change.

L’aspect shotgun est simple ici: à la place de me forcer à faire un entraînement pour mon équilibre, ma posture, ma flexibilité, ma méditation et, pour les geeks, mon exposition à la chaleur pour produire des heat shock protein, je me concentre sur une chose: me pointer à mon cours de yoga. Dans le pire des cas, ça me prend quelques essais avant de trouver un bon prof qui ne parle pas de réaligner mes chakras. Bonus: c’est virtuellement sans risques de blessures quand on écoute son corps un minimum.

yoga shotgun paléo québec

« Si je fixe le facteur assez longtemps, le facteur me fixe en retour »

Personnellement, même si je ne fais pas de cours de yoga en ce moment, j’intègre des routines et des mouvements de base dans mes échauffements et mes étirements pré et post jiu-jitsu. C’est surprenant à quel point les effets sont bons quand on accumule des efforts sur plusieurs années.

Approche shotgun #3: faire un sport de cinglés

J’ai un bon vécu de sports de cinglés, particulièrement dans la dernière décennie, et j’apprécie de plus en plus ce que ça m’a apporté.

Point de référence: quand je parle de sports de cinglés, je parle de jiu-jitsu, d’escalade, de vélo de montagne, de snowboard, de surf, ou même de courses d’ultra endurance. Des activités intenses, qui salissent, qui sont risquées ou même qui font vomir de temps en temps. Par-dessus tout, ce sont des activités qui sont carrément des modes de vie.

Quand je me suis lancé dans le jiu-jitsu, je ne m’attendais pas à ce que ça prenne autant le contrôle de ma vie. Ça a influencé comment je m’entraîne, où j’habite, comment et avec qui je passe mon temps libre et même comment je vois la vie au quotidien. C’est devenu une section solide de mon cadre de vie et j’en bénéficie encore:

  • Ça me garde dans une forme resplendissante (si je gère adéquatement les blessures).
  • Ça me fait vivre un rush d’adrénaline plusieurs fois par semaine et ça me donne accès à la zone, l’endroit magique où on ne vit que dans le moment présent, sans soucis.
  • Ça me donne un défi mental et émotionnel constant.
  • Ça me donne une mesure de progression relativement claire.
  • Ça me donne un cadre d’entraînement: plus je deviens fort/flexible/endurant/agile, plus j’étouffe mes amis efficacement. Chaque répétition dans la salle de musculation et chaque seconde d’étirement m’amènent plus près de mon but d’être un anaconda humain.
  • Ça m’entoure de gens en santé et avec des projets. En sachant que je vais être influencé par mes pairs, aussi bien m’arranger pour que ce soit des gens qui m’influencent positivement.
bmx shotgun paléo québec

Le BMX compte aussi!

Ce ne sont pas des avantages exclusifs au chamaillage: si j’avais à arrêter le jiu-jitsu demain, je me lancerais dans l’escalade et le vélo de montagne à temps plein sans perdre une seconde. Ce sont des activités qui offrent les mêmes avantages, qui enveloppent les gens qui les pratiquent dans une chaude couverture d’aventure, de santé et de positivisme.

En gros, l’aspect shotgun pour le point 3 signifie d’intégrer une nouvelle drogue dans sa vie. Une obsession qui va prendre le contrôle de notre cerveau et qui va nous faire paraître comme quelqu’un de légèrement cinglé pour un observateur extérieur. La clé, c’est que ça soit une drogue qui améliore significativement notre qualité de vie.

Approche shotgun #4: bien gérer ses finances

On va briser la glace avec un concept important: l’argent ne fait pas le bonheur, mais être cassé comme un clou ça peut faire notre malheur. Ou comme disait feu mon grand-père: mieux vaut être riche et santé que pauvre et malade.

Avec une tirelire bien dodue…

  • On peut mettre plus d’argent dans de la nourriture qui correspond à nos valeurs (locale, bio, durable, …).
  • On peut se payer de l’équipement pour bouger (vélo de montagne, skis de fond, patins de hockey, …).
  • On peut payer l’accès à des installations de choix pour s’entraîner.
  • On peut se permettre d’habiter dans des endroits plus verts ou mieux situés pour avoir un mode de vie actif.
  • On peut se permettre d’habiter dans des endroits moins pollués (air, son, lumière, …).
  • On peut se permettre d’habiter dans des endroits plus sécuritaires. C’est à considérer si on veut envoyer nos enfants jouer dehors, ou si on veut éviter de piler sur une seringue quand on marche nu-pieds dans un parc.
  • On peut avoir accès à des conseils professionnels et à du coaching de qualité.
  • On peut avoir accès à des services de relaxation et de récupération spécialisés, comme des masso/chiro/physio-thérapeutes.

Et la liste pourrait continuer encore longtemps. Ça va être raide ou même déplaisant pour certains: on ne peut jamais être ignorant en matière de finances au 21ème siècle sans en payer un cher prix. Ce n’est peut-être pas plaisant à faire, c’est peut-être stressant, ça demande peut-être d’investir du temps pour apprendre les bases, mais c’est notre responsabilité comme adultes.

Pour certains, recadrer sa vision de l’argent pour qu’elle prenne une direction plus positive va aider: on ne s’occupe pas de ses finances pour s’acheter plus de jouets (aveu: j’ai failli écrire « conneries ») comme des voitures neuves ou des vêtements de marque, on le fait pour investir dans notre santé et notre futur et celle de notre famille et de notre communauté.

Les ressources pour redresses ses finances abondent et c’est un sujet qui sort un peu du thème général du blogue, donc je n’irai pas dans les détails. Règle générale, j’aime quand même « n’emprunte jamais d’argent pour acheter un bien qui déprécie avec le temps » pour les débutants. Quand on parle de nourriture, j’ai écrit un article en 2014 pour réduire sa facture d’épicerie qui est encore pertinent à 100% 5 ans plus tard et un article sur comment manger comme une poule de luxe pour pas cher. Je vais sûrement faire des suites sous peu, gardez l’oeil ouvert!

Conclusion

Vous ne savez pas par où commencer pour prendre votre santé en main? Magasinez un vélo usagé et trouvez une carte des pistes cyclables du coin, essayez un cours de yoga, pointez-vous au gym d’escalade du coin ou remboursez vos dettes de cartes de crédit, ça risque d’avoir plus d’impact que vous ne pensez.

Pour la suite, il y a sans aucun doute plus d’approches shotgun que celles mentionnées plus haut. L’important est de prendre du recul par rapport à ce qu’on fait de temps en temps et de se demander si des petits efforts ciblés peuvent régler beaucoup de problèmes d’un seul coup. Penser stratégiquement, ça sauve du temps et de l’énergie!

Guillaume

 

Articles connexes

1 Comment

Benjamin avril 11, 2019 at 5:59 pm

On aurait pu ajouter avoir un travail ‘physique’. Exemple: métiers de la construction, aménagement paysager, déménageur etc.

Reply

Leave a Comment