Témoignages

Grosse année 2019, paléo depuis 9+ années (avec résultats!) et nouveaux bilans sanguins

posted by Paléo Québec septembre 4, 2019 0 comments
mariage paléo québec 2019

Les lecteurs réguliers l’ont peut-être remarqué, je suis un peu disparu du blogue en 2019. Un peu parce que je sens qu’on a fait le tour, mais surtout parce que l’année a été très remplie. La compagnie de la copine a démarré sur les chapeaux de roue, j’ai reçu ma ceinture brune en jiu-jitsu, on a acheté une maison (et rénové en partie le sous-sol pendant l’été) et on s’est mariés. J’ai, temporairement, été un peu dépassé par la vie.

J’ai quand même eu des nouveaux bilans sanguins, on passe à l’attaque!

Nouveau bilan sanguin et assurance-vie

En chemin vers le mariage et l’achat de maison j’ai pris le temps de faire un rite classique de passage à l’âge adulte et j’ai pris une assurance vie. Le courtier s’est tout de suite arrangé pour nous faire passer un bilan sanguin complet, question de nous donner accès à des taux préférentiels advenant des résultats positifs.

Quand j’ai demandé s’il serait possible d’avoir mes résultats de test, j’ai eu la réponse »On ne fait pas ça non, mais… ok pour cette fois » et ils m’ont tout de suite envoyé les résultats par la poste. Comme un bon vin, mes talents de persuasion s’améliorent avec les années.

J’ai déjà publié des articles sur mes bilans sanguins à travers les années (article 1 ici et article 2 ici). Je vous encourage à relire le premier article si vous avez besoin de vous rafraîchir la mémoire sur la signification des différents résultats.

Voici le tableau avec les nouvelles données!

Année Âge IMC CRP CT Triglycérides C-HDL C-LDL CT/C-HDL Glucose
2007 21 22.5 0.329 4.24 0.53 1.30 2.70 3.26 4.46
2009 23 23.4 0.07 4.19 0.93 1.31 2.46 3.20 4.80
2011 25 22.1 N-D 5.44 0.56 1.97 3.31 2.76 4.60
2016 (janvier) 29 23.3 <3.0 5.34 0.52 1.87 3.23 2.90 5.30
2016 (juillet) 29 23.3 <3.0 5.31 0.60 1.99 3.05 2.70 4.20
2019 (mars) 32 25.1 ND 5.35 0.70 1.60 3.41 3.30 5.17

Qu’est-ce qui a changé? Déjà je suis plus vieux, 12 ans depuis les premières données et depuis que j’ai commencé mon bac en éducation physique. J’ai aussi pris du poids (j’en parle dans la prochaine section).

Pour l’analyse sanguine elle-même, c’est stable et ça roule: le cholestérol total (techniquement haut pour la compagnie d’assurance) est semblable et les triglycérides sont bas. Le cholestérol LDL et le glucose sanguin ont légèrement augmenté, mais considérant la quantité de stress que j’avais à gérer au moment où l’échantillon a été pris (mars 2019), je suis content que ça ne soit pas 5 fois pire. J’ai aussi l’impression que mes résultats auraient été meilleurs s’ils avaient été pris à la fin de l’été, j’ai toujours un petit moment creux autour du mois de mars.

Au final, j’ai quand même obtenu un classement A2 avec un taux préférentiel avec les assurances. Le courtier a mentionné qu’environ 3-4% de ses clients l’obtiennent et qu’il n’a vu le classement A1 qu’à quelques rares occasions avec des gens au vécu d’athlète olympique. Je suis quand même un peu triste de l’avoir manqué, j’imagine qu’avec un cholestérol total et un cholestérol LDL légèrement moins élevés j’aurais eu une chance.

Je suis aussi un peu frustré (pas sérieusement) de la manière dont ils ont traité un cas de douleur au dos. Après avoir dormi dans un lit méga mou d’un AirBNB à Boston en janvier je me suis retrouvé avec un muscle coincé dans le haut du dos. Je suis allé consulter après 3 jours parce que ça m’empêchait complètement de dormir et je me suis fait prescrire des anti-inflammatoires, que je n’ai jamais pris. Ils ont quand même inscrit »prend des anti-inflammatoires » dans mon dossier comme si je le faisais quotidiennement. Calomnies!

Composition corporelle: épaissir dans le bon sens

Comme pas mal de jeunes homme du même âge, la motivation qui m’a menée vers l’entraînement et la nutrition était, entre 15 et 18 ans environ, de prendre de la masse musculaire. Initialement j’ai eu des bons résultats, avant d’en reperdre un peu pendant un voyage en Thaïlande où j’avais de la difficulté à manger assez à cause de la chaleur.

En 2007, au début du bilan sanguin, à 5’11, je pesais environ 165lbs (75kg pour 1.82m). Après une première saison de rugby difficile causée par ma légèreté plumesque, j’ai attaqué le powerlifting plus sérieusement, j’ai bu une bonne quantité de lait et je suis monté à 180lbs. Une réussite au final, mais je commençais tranquillement à prendre un peu plus de gras (on voit aussi l’impact dans mon profil sanguin de 2009). Des gains quand même courts, parce que quand j’ai commencé le jiu-jitsu autour de 2010, j’ai tellement fondu que je suis descendu en bas de 160lbs pendant un moment.

Ce qui s’est passé depuis, et ce qui est à l’origine du paragraphe, est assez intéressant: sans faire d’effort particulier, j’ai tranquillement repris du muscle. Je pratique du jiu-jitsu et le vélo à l’année et j’ajoute des activités complémentaires selon les saisons, rien qui ressemble une routine de prise de masse musculaire. J’ai recommencé à faire de la musculation pour prévenir les blessures dans les derniers mois, mais dans le meilleur des cas, je m’entraîne pendant 45 minutes 2 fois par semaine (souvent c’est juste 1 fois). Résultat? Au moment où j’écris ces lignes, je suis plus lourd que jamais (entre 180lbs et 185lbs selon le moment de la journée) et mon taux de gras n’a pas augmenté (9-10% à vue de nez).

Est-ce que c’est l’âge? En partie, sûrement. Beaucoup d’hommes ont tendance à prendre du poids en vieillissant. Je crois surtout que dans mon cas, c’est aussi l’effet cumulatif de plusieurs années de discipline avec mes habitudes de vie. Stimuli constants + nutriments de qualité + récupération relativement adéquate = attention Arnold, je m’en viens. D’un point de vue plus ésotérique, j’ai intuitivement l’impression que c’est bon signe que mon corps prenne encore de la masse musculaire facilement. C’est même plus facile que quand j’étais plus jeune. Le paléo, ça aligne mes chakras!

Au final, la masse musculaire est un excellent marqueur de longévité, donc je suis content d’en accumuler le plus possible pendant que j’en ai encore la chance.

Conclusion

Après 9 ans de paléo, tout roule encore comme sur des roulettes. J’ai des projets de tous les côtés, je performe bien dans les activités que je pratique, je prends tranquillement du muscle et je suis très rarement malade. En termes de résultats, on peut difficilement demander mieux!

Guillaume

Articles connexes

Leave a Comment