Opinion

Penses-tu vraiment qu’ils pourraient avoir TOUS tort?

posted by Paléo Québec juillet 15, 2013 2 Comments
tort paléo québec

Je sais que la semaine dernière j’avais promis une approche plus détaillée sur les huiles et gras qu’on veut éviter d’acheter, mais ça va être repoussé à la semaine prochaine. J’ai vu quelque chose qui m’intéressait beaucoup et je voulais en discuter: le Center for Disease Control and Prevention a admis que les recommandations actuelles de réduire sa consommation de sel étaient erronées, voire même dangereuses. Je trouve ça particulièrement intéressant parce que ça me ramène à une question que les gens posent tout le temps quand je mentionne le fait que la nutrition moderne est un ramassis d’absurdités: crois-tu vraiment que tous les nutritionnistes pourraient avoir tort et que toi tu pourrais avoir raison? Oui. La réponse est oui.

Ce n’est pas un trip d’ego. Je ne veux pas me battre contre des moulins non plus. C’est juste que je suis d’un naturel sceptique et que les exemples de situations où des centaines/milliers/millions de gens et/ou d’experts se sont royalement trompés abondent.

Le domaine de la santé se plante

Les exemples gros et faciles sont partout: droits des homosexuels non reconnus, droits des femmes non reconnus, systèmes de castes, etc. Même au Québec ce n’est pas si loin. Après tout, mon grand-père est devenu droitier après s’être fait frapper la main gauche à répétition parce que c’était « la main du Diable » (évidemment), et ce n’était pas un événement isolé.

Ça vaut quand même la peine d’explorer quelques situations où, plus spécifiquement, c’est le domaine de la santé qui s’est planté.

  • Les recommandations faites à la population de ne pas manger de cholestérol. La majorité du cholestérol dans notre corps est produit PAR notre corps et en manger plus signifie seulement que notre corps va en produire moins. Ce n’est pas controversé pour n’importe qui avec un minimum de connaissances en physiologie. Pourtant, on en entend encore parler PARTOUT.
  • Ça m’a particulièrement marqué parce que mon père en avait acheté: il y a environ une dizaine d’années, les nutritionnistes recommandaient aux gens (aux diabétiques en particulier) de remplacer le sucre de table par du fructose pur parce qu’il n’élève pas la glycémie autant. *** Je viens de vérifier, il y a encore des sites débiles qui pensent que c’est encore de la recherche valide ***. Malheureusement, les effets du fructose sur le foie favorisent l’hyperlipidémie et l’obésité, ce qui n’est peut-être pas idéal chez des sujets déjà super résistants à l’insuline et intolérants au glucose, mais c’est seulement mon opinion.
  •  »Les protéines c’est dangereux pour les reins ». Encore un leitmotiv (qui commence enfin à disparaître, merci internet) qui était absolument faux, mais que les nutritionnistes ont répété à tort et à travers pendant des années. Le raisonnement était que vu que les gens avec des problèmes rénaux toléraient mal les protéines, ce devait être vrai pour tous. Note à part, depuis que j’ai vu un patient cardiaque qui pouvait mourir s’il faisait de l’activité physique intense, j’ai conclu que l’activité physique intense était néfaste pour tout le monde.

Nutritionnistes du Québec

Et nous? Ce qui fait qu’ils puissent avoir TOUS tort, c’est qu’en ce moment, les nutritionnistes au Québec sont dans une situation particulière qui fait que s’ils se trompent, personne ne les remet en question.

  • Ils ont un monopole total sur les conseils nutritionnels. Il n’y a aucun organisme en place pour compétitionner avec un bac en nutrition en ce moment. On peut dire ce qu’on veut quand on peut discréditer nos détracteurs avec  »comment peux-tu savoir quelque chose, tu n’as pas le bout de papier du gouvernement qui dit que tu sais tout sur la nutrition pour toujours ». Les seuls gens qui peuvent argumenter contre eux sont des gens prêts à passer à travers leur système. 4 ans d’université à me faire dire de manger du tofu seulement pour pouvoir avoir le droit de dire à des gens qu’ils ont tort? Non merci.
  • Ils ne peuvent pas avoir tort. Si les gens suivent leurs conseils et que ça ne fonctionne pas, ils assument que c’est parce que les gens trichent. Pire, les gens se blâment eux-mêmes et assument que c’est de leur faute quand ils n’arrivent pas à perdre du poids, si bien que jamais personne ne questionne la validité des conseils.

Conclusion

Sur une note plus joyeuse, je suis cynique quelquefois, mais j’ai quand même foi en la science et en plusieurs parties de la nutrition moderne. C’est juste qu’il faut faire très attention avec l’information qui se promène parce que c’est une science jeune et ne jamais oublier que les gens se trompent tout le temps dans plein de domaines. Il faut TOUJOURS garder un esprit critique, surtout par rapport aux experts. Ça vaut aussi pour tout ce que Paléo Québec dit/écrit/chante.

J’ai hâte du moment où les gens vont rire de nous en disant « pouahaha, les nutritionnistes en 2013 pensaient que le gras animal était mauvais pour la santé et que le tofu donnait une libido de fer » comme nous on rit des sirops pour enfants qui contenaient de la morphine du début des années 1900 ou des médecins qui fumaient dans les années 60.

Bonne semaine, profitez du soleil!

Guillaume

Articles connexes

2 Comments

philhype juillet 21, 2013 at 1:41

Good job Vince! Je réfléchis souvent à ce que tu viens d’écrire. On agit comme si on connaissait tout, comme si nos connaissances étaient tellement avancés qu’ils ne reste pratiquement plus rien à apprendre. La nutrition est un des meilleurs exemple parce que les effets ne sont pas aussi rapides et que c’est souvent plus dure à évaluer que l’exercice, par exemple.

Reply
paleoquebec juillet 21, 2013 at 2:41

Effectivement! Et que, un peu comme l’entrainement, on prend des choses pour acquises et que des études, bien faites ou mal faites, sont souvent prises hors contexte…!

Heureux que tu aimes!

Reply

Leave a Comment