Rafales

Rafale 10: Lait cru, blé et fruits et légumes

posted by février 6, 2014 0 comments

C’est jeudi et c’est la rafale!

Aubaine de la semaine: un ami paléo fait dire que l’huile d’avocat est en rabais au Costco. Jusqu’à quand? Longtemps on espère.

Portions dans les restaurants de fast-food

Le CDC (Center For Disease Control) a fait un  »infographic » pour montrer l’évolution de la taille des menus dans les restaurants de fast-food dans les 50 dernières années. On peut voir que la taille des frites et des burgers augmente, mais que c’est vraiment les boissons gazeuses qui ont explosé. Un extra de diabète avec ça?

An average restaurant meal is more than 4 times larger than it was in the 1950s. Powerful infographic from the CDC

Fruits et légumes

Un site qui regroupe des photos qui montrent comment certains des fruits, légumes, noix et épices qu’on consomme sont cultivés. On comprend rapidement pourquoi il n’existe pas de camps de nudistes dans des champs d’ananas. Pour les intéressés, la poire sur laquelle les noix de cajou poussent est comestible et délicieuse.

Littleton, NH

Les paléo-randonneurs que vous êtes sont peut-être déjà allés dans les Montagnes Blanches, au New Hampshire. Il y a plusieurs randonnées spectaculaires, dont le Mont Washington, plus haut mont sur la côte Est des États-Unis et détenteur pendant longtemps des plus forts vents enregistrés sur terre. La prochaine fois que vous y êtes, pensez à arrêter à la Food Co-op à Littleton*.

Au menu: produits locaux bios de toutes sortes, tous les produits de noix de coco possibles (eau de coco et coconut aminos pas chers!) et… lait cru! Nous étions 4 (salut Clob!) à ne pas avoir bu de lait dans la dernière année, et les deux fois nous avons fait un arrêt laitier post-randonnée. Personne n’a eu de problèmes de digestion et le lait cru de vaches nourries à l’herbe était particulièrement délicieux.

Bonne nouvelle: il est possible de ramener jusqu’à 20$ de produits laitiers par personne à la frontière canadienne. Le New Hampshire porte bien son slogan (VIS LIBRE OU MEURS!) et ça fait du bien de voir un exemple de gouvernement qui ne s’imisce pas trop dans les choix alimentaires des gens.

*Il y en a sûrement des semblables dans les environs en cherchant un peu

Blé et santé

Il semblerait que de plus en plus de chercheurs s’intéressent aux gens qui ont des réactions négatives en mangeant du blé, mais qui ne réagissent pas au gluten. Il est aussi possible que les gens  »sensibles au gluten » (environ 6% de la population) réagissent aussi à d’autres molécules que le gluten. Par exemple, la digestion et la dégradation du gluten amènent l’apparition d’acides aminés plus courts qui réagissent comme des opiacés dans le corps. Pas étonnant que les gens soient attachés à leur pain! D’autres protéines (inhibiteurs de l’amylase-trypsin) amènent une augmentation de l’inflammation dans les cellules intestinales. Ce qui est clair, c’est que pour l’instant, la science en connait encore très peu sur les intéractions entre le blé et la santé des gens.  »Mais tout le monde n’est pas coeliaque, LOL » va être un argument de moins en moins convaincant pour les nutritionnistes.

C’est tout pour cette semaine!

Guillaume

Articles connexes

Leave a Comment