Rafales

Rafale 22 – « Bulletproof coffee »

posted by mai 25, 2014 0 comments

Le « Bulletproof coffee » n’est peut-être pas si pare-balles

Le « bulletproof coffee », popularisé par le célèbre « Biohacker » Dave Asprey, n’est peut-être pas aussi pare-balles qu’on le dit. Pour les non-initiés, il s’agit d’un café que vous passez au mélangeur avec du beurre (idéalement d’animaux de pâturages) et d’une huile de triglycérides à chaine moyenne (comme de l’huile de noix de coco). Le résultat est crémeux, velouté et excellent… mais entre les branches, on entend que certaines personnes qui en consomment voient leur marqueurs métaboliques se dégrader (cholestérol, triglycérides).

Rappelez-vous que la diète paléo contribue généralement à une perte de poids parce qu’on mange tellement d’aliments fibreux, protéinés et nourrissants que généralement, on n’a plus assez faim pour manger au-delà de notre dépense énergétique. Or, même si le jury n’a pas encore décidé à 100% si les calories liquides procuraient un moins grand sentiment de satiété, c’est ce que les études récentes ont tendance à affirmer. (1) (2)

Si vous décidez de vous faire un café « bulletproof », soyez donc conscient que c’est également une source de calories, ce qui va contribuer à une prise de poids et une détérioration de marqueurs métaboliques si vous en consommez trop. Nous vous avons fourni le même avertissement sur les noix il y a longtemps (lien).

Évidemment, si vous êtes comme Guillaume et que vous bougez plus qu’un Lémur Dansant du Madagascar, ne vous inquiétez pas…!

Articles connexes

Leave a Comment