Exercice

Randonnée 101: 11 objets essentiels à amener avec soi

posted by Paléo Québec juillet 14, 2014 2 Comments
randonnée paléo québec

Cette semaine, un article sur les essentiels d’une activité physique super paléo, la randonnée.

Prémisses

Pour l’article, on va considérer que vous partez faire votre randonnée de jour dans un coin relativement éloigné. La liste d’équipement serait plus longue pour une randonnée de plusieurs jours et serait pas mal plus courte pour une ballade sur le Mont-Royal.

Les articles mentionnés sur la liste tiennent comptent de deux éléments importants pour la sécurité. Premièrement, que la météo peut changer rapidement et amener beaucoup de problèmes techniques et deuxièmement, que les secours peuvent prendre plusieurs heures à venir. Si on part pour une petite randonnée sur le sentier des crêtes, à Orford (4-5 heures à une vitesse relax) et qu’on part trop tard, qu’il se met à pleuvoir et qu’un membre de notre expédition se casse une jambe et s’évanouit, on risque vite de mourir gelé en position foetale après avoir tenté en vain d’avoir allumé un feu pour faire cuire le plus dodu du groupe qu’on venait tout juste de taper avec une grosse roche pointue.

Pour éviter que ça n’arrive…

Équipement

1. Un sac à dos ajustable et confortable

La partie de base de toute bonne expédition. Un bon sac à dos s’appuie sur les hanches. On peut l’ajuster de plusieurs façons et il ne nous démolit pas les trapèzes après une heure de marche. Conseils pour placer l’équipement dans votre sac à dos: les objets lourds doivent être placés près de vous, au centre du sac. S’ils sont trop bas, vous aurez l’impression de vous faire tirer vers le sol. S’ils sont trop hauts, le sommet du sac va balloter dans tous les sens.

Pour plus de conseils sur l’achat d’un sac et la répartition de l’équipement, regardez ici.

2. Papier de toilette

Pas besoin de trop justifier ce point. S’il nous arrive d’avoir besoin de faire un sprint dans la forêt et se cacher derrière un buisson, c’est bien d’avoir une autre option que l’herbe à puces pour s’essuyer.

3. Canif

Un classique. Que ce soit pour sculpter une nouvelle lance ou se défendre contre l’occasionnelle attaque de vélociraptor. Un bon canif suisse est utile en toutes occasions.

4. Sacs de plastique

Des sacs poubelle fonctionnent amplement bien. Ils prennent peu de place et sont super légers. Ils peuvent servir à ramasser nos déchets et faire de la randonnée Sans Trace, mais surtout, ils sont super efficaces pour imperméabiliser instantanément tout notre matériel. En cas d’averse soudaine, un paquet de sacs de plastique est aussi efficace qu’un sac à dos en Gore-Tex, mais coûte 0.2% du prix.

Les gens vraiment zélés peuvent diviser leur équipement dans des sacs de plastique de différentes couleurs pour les retrouver plus rapidement.

5. Imperméable

Même en plein été à 27 degrés Celsius, une averse soudaine et quelques bourrasques peuvent provoquer des cas d’hypothermie. Les risques sont pires si on monte en altitude. Il faut TOUJOURS avoir un moyen de se protéger du vent et de la pluie. On parle souvent de la règle de trois en randonnée/camping. On meurt de faim en trois semaines, on meurt de soif en trois jours et on meurt de froid en trois heures. Garder sa chaleur est donc primordial.

En plein milieu de la journée ensoleillée de juillet où j’écris cet article, il fait 6 degrés Celsius au sommet du Mont Washington. Bonne chance si vous avez commencé votre randonnée en shorts et t-shirt et que vous vous cassez une jambe loin des secours.

Pour les pauvres comme moi qui vivent sur un budget, le dernier imperméable que j’ai acheté venait du Costco et coûtait 35$. Jusqu’ici il fonctionne très très bien et me donne un look d’aventurier.

randonnée paléo québec

Le look Costco pour un total de 34.99$

6. Vêtements 2 saisons

En lien avec l’imperméable, il est toujours intéressant d’avoir des vêtements automne-hiver ou automne-été pour s’ajuster si la température change ou si on se met à suer à cause de l’effort physique. La sueur peut nous mouiller autant qu’une averse de pluie, ce qui amène une perte de chaleur intense par la suite.

Règle générale, privilégiez les fibres synthétiques ou la laine au coton. Le coton absorbe beaucoup d’eau et sèche très lentement. Pas besoin de dépenser une fortune non plus, j’ai trouvé le mois dernier quelques t-shirts en polyester dans une friperie du coin pour 3$ chacun. Bonus: le jaune fluo ajoute à mon look d’aventurier.

À titre indicatif, je traine toujours avec moi une paire de gants, une tuque et une paire de bas d’extra en plus de mes vêtements et de mon imperméable.

7. Outils pour le feu

Un briquet et des allumettes ne coûtent presque rien et permettent de faire un feu et de se réchauffer rapidement en cas de besoin. Vous pouvez même trainer un paquet de mousse de sécheuse dans un endroit bien au sec en cas de pluie.

8. Beaucoup d’eau

La déshydratation peut être un facteur majeur de problème et il est facile de sous-estimer la quantité d’eau qu’on doit amener pendant une journée chaude. Mieux vaut trop d’eau que pas assez.

Si vous savez que vous allez avoir accès à des cours d’eau, mais que vous n’êtes pas sûrs si elle sera potable, une simple LifeStraw coûte 20$. C’est léger, compact et ça peut filtrer jusqu’à 1000 litres d’eau. J’en traîne aussi une chez moi pour pouvoir boire de l’eau propre même si la civilisation s’écroule et que l’eau magique, propre et infinie ne sort plus du robinet. Je trouve ça nettement plus pratique et rapide que de devoir traiter l’eau avec des gouttes d’iode.

Truc extra: si vous voyez un barrage de castor, ne buvez pas l’eau autour sans l’avoir traitée ou filtrée. Ça va vous éviter une joyeuse infection parasitaire.

9. Corde, mince fil de fer, attaches de plastique (tie-wraps) et attaches élastiques

Les sacs à dos, lacets, vêtements, tentes et autres gadgets de camping sont utiles, mais brisent tout le temps. Si une des courroies de notre sac d’expédition brise au point le plus éloigné, on sauve énormément d’efforts si on peut la réparer immédiatement. Une corde est également très utile dans les coins éloignés qui pullullent d’ours pour attacher sa nourriture haut dans un arbre et éviter de faire une rencontre surprise dans sa tente à deux heures du matin.

10. Une lampe frontale ou une lampe de poche

Un essentiel en cas de pépin. Descendre une pente à pic et pleine de roches et de racines dans le noir est un super plan pour se fracturer une cheville et un fémur.

Bonus: Vérifiez vos piles avant de partir.

11. Trousse de premiers soins

Le classique. Il est facile d’en trouver de format compact, donc pas d’excuse pour ne pas en avoir. J’en ai une dans ma voiture et je l’amène avec moi quand je randonne.

Note générale

Il n’est pas nécessaire que chaque personne amène tous les éléments de la liste. Chacun devrait avoir assez de vêtements et d’eau, mais, par exemple, un rouleau de papier de toilette et une trousse de premiers soins suffisent pour tout le groupe.

Conclusion

Les éléments de cette liste sont tous des choses que je traine quand je fais de la randonnée. Certains peuvent sembler superflus (une tuque en été ?!?!?), mais ils prennent tous peu de place et je veux toujours être prêt pour le pire scénario. Mon partenaire se casse une jambe après 6 heures de marche (pfff, quel nul), le cellulaire n’a pas de signal et il se met à pleuvoir? J’ai les outils pour nous réchauffer et nous couper de la pluie le temps qu’on se réorganise et qu’on revienne à la civilisation et ça m’a demandé 10 minutes de préparation d’extra avant de partir.

N’hésitez pas à partager d’autres trucs que vous avez!

Guillaume

Articles connexes

2 Comments

Forest juin 20, 2015 at 11:45

Un rouleau de « Duct Tape » pour les déchirures que ce soit la tente, une branche qui perce votre sac à dos, vos pantalons etc. sa dépanne pas juste à peu près. Pas besoin du rouleau au complet. Prévoyez juste la quantité nécessaire que vous estimez nécessaire en gardant un rouleau déjà entamé.

Reply
Les 6 meilleures activités physiques pour la santé - Paléo Québec juillet 25, 2017 at 9:46

[…] Truc 3: si vous faites une longue randonnée, ou une randonnée dans un endroit éloigné, pensez à être bien équipés. […]

Reply

Leave a Comment