Nutrition

Vous préoccupez-vous assez de votre santé intestinale?

posted by janvier 21, 2015 2 Comments

Bonjour, groupe!

Le tract digestif est une merveille du corps humain. C’est un organe très, très  long (le petit intestin fait 22 mètres en long en moyenne) et tous ses petits replis en font une surface immense (environ 250 m carrés de petit intestin). C’est aussi la frontière ultime entre notre milieu intérieur et le milieu extérieur – car la nourriture que nous mangeons, qui nous permet d’acquérir des macros- (glucides, lipides, protéines) et micros- nutriments (vitamines, minéraux, antioxydants) provient de notre environnement et n’est pas toujours « propre ».

Les intestins sont épais d’une seule petite cellule et ils agissent comme agents frontaliers pour faire entrer ce qui est souhaitable et refuser l’entrée à ce qui ne l’est pas. Si l’intestin est endommagé (ou « perméable », ou irrité), les conséquences peuvent êtres au minimum inconfortables pour l’individu qui en souffre, mais également dommageables pour sa santé.

Une cellule de l'intestin, agrandie des centaines de fois.

Une cellule de l’intestin, agrandie des centaines de fois.

**********************RÉSUMÉ DE L’ARTICLE**********************

– L’intestin peut être endommagé à cause de stress, de flore bactérienne déficiente (antibiotiques) et certaines molécules (aspirine, anti-inflammatoires).
– Des aliments tels que le gluten, l’alcool et le café peuvent également y nuire.
– Un intestin endommagé peut créer de désagréables symptômes intestinaux, de la fatigue, une moins belle peau et une augmentation de symptômes auto-immunitaires.
– Évitez les irritants tels que le gluten, alcool, café, favorisez la cuisson des légumes et le trempage des noix.
– Utilisez des aliments probiotiques (choucroute, kimchi, kombucha) et utilisez des produits de noix de coco, facilement assimilables.

********************************************************************

 

Qu’est-ce qui endommage l’intestin?

De nombreuses raisons peuvent expliquer des dommages aux parois intestinales : le stress, la flore bactérienne, certains aliments ainsi que des toxines.

La flore bactérienne avec nos innombrables bactéries contribuent à la digestion et au système immunitaire, entre autres en stimulant les capacités immunitaires du mucus protégeant nos intestins (1,2). Malheureusement, certains gestes posés par le passé par nécessité peuvent également influencer la composition de notre flore bactérienne, tel prendre des antibiotiques (3) ou être né par césarienne, car les bactéries du canal vaginal semblent influencer la composition bactérienne de la flore de l’enfant (4).

Côté alimentaire, la « gliadine » du gluten (une portion de la protéine du gluten) fait secréter de la zonuline à notre corps, qui rend l’intestin plus perméable et ce, chez tout le monde, pas juste les coeliaques ou les gens diagnostiquées ayant une sensibilité au gluten (5). L’alcool est un irritant connu des intestins (6). Le café également, car il augmente la sécrétion d’acide chloridrique dans l’estomac, ce qui est utile pour la digestion (en quantités limités, dans un contexte d’estomac sain). (7).

Le stress contribue à élever notre inflammation globale, tel que décrit dans un précédent article sur le sujet.

Ne prenez pas « toxines » comme nécessairement des choses clairements empoisonnées… par exemple, de l’arsenic (quoique si vous ayiez pris un pouding à l’arsenic pendant le temps des fêtes, ça n’aide certainement pas). De l’aspirine et de l’ibuprofène (ex. Advil et Aleve) sont des médicaments qui peuvent augmenter la permabilité intestinale (8, 9)

Une cause connue d'irritation intestinale.

Une cause connue d’irritation intestinale.

Je rappelle que Paléo Québec NE DIT PAS que les médicaments et procédures cités ci-haut sont à supprimer de notre vie, ni que celles qui accouchent pas césarienne devraient être stérilisées avec leur enfants. Ces procédures sauvent des vies, mais ont également des conséquences. Utilisées à la légère, elles peuvent être plus dommageables que bénéfiques.

Pourquoi est-ce dommageable pour la santé d’avoir l’intestin endommagé?

Si notre intestin est endommagé, les « postes frontaliers » ne peuvent plus faire leur boulot, et des immigrants illégaux (par exemple, des portions de protéines partiellement digérées appelées des « peptides » ainsi que des bactéries) peuvent faire leur entrée dans l’organisme.

Ces agents provocateurs circulant librement dans notre corps pourraient être mal interprétés par notre système immunitaire. L’apparition de bactéries à gram négatif (des bactéries plus résistantes et plus toxiques) induisent une inflammation systémique (1, 2). Comment? À travers de nombreuses protéines et molécules fortement inflammatoires qui sont activées naturellement par notre système immunitaire : l’interleukine-1β, qui est une protéine favorisant la reproduction de globules blancs,  l’interleukine-6 qui est une protéine signalant aux globules blancs de s’activer et le facteur de nécrose tumorale-alpha qui induit l’auto-destruction de cellules, entre autres.

Les globules blancs sont les policiers de notre immunité, et ils ne sont pas des assassins efficaces et propres qui prennent un martini « brassé au shaker, pas à la cuiller ». Ce sont des rambos qui utilisent la technique de la terre brûlée.

On va se les fumer, ces saloperies!

Tirez avant, posez les questions après! On va se les fumer, ces saloperies!

De plus, ce que l’on appelle en anglais le « leaky gut » semble être une condition qui revient systématiquement chez des gens souffrant de maladies auto-immunes dont les plus communes sont le lupus, le diabète de type 1, la sclérose en plaques, l’arthite rhumatoïde ou la maladies de Graves (Graves Basedow).(3) Si vous êtes inquiets d’avoir plusieurs facteurs de risque vous prédisposant à souffrir d’une telle maladie, vous mettez certainement des chances de votre côté en tentant de guérir votre intestin.

Comment savoir si j’ai l’intestin endommagé?

À moins de subir une biopsie (faire une ponction des tissus et les analyser sous un microscope), impossible d’être certain. Néanmoins, comme vous le savez maintenant, d’avoir l’intestin endommagé ouvre la porte à souffrir d’inflammation systémique. Cela peut se traduit par certains symptômes :

– Troubles digestifs (diarhées, constipation)
– Fatigue
– Détérioration de l’apparence de le peau : eczema, acné, psoriasis rougeurs
– Augmentation de symptômes de maladies auto-immunes
– Difficulté à perdre, ou à prendre du poids (dépendant de votre position sur le spectre).
– Problèmes métaboliques tels que l’obésité ou le diabète.

roy dupuis

À ne pas confondre… un beau colon.

 

colon

Avec : un beau côlon.

 

Alors, guérir, on fait ça comment?

Nous avions identifié comme principales causes d’irritation intestinale : le stress, la flore bactérienne, certains aliments ainsi que des toxines.

Au niveau alimentaire, une diète nettement plus paléo se prête bien à la guérison de l’intestin en enlevant certains aggresseurs tels que le gluten et les sucres raffinés.

Pour maximiser notre potentiel, il peut être intéressant d’ajouter :
– Du bouillon maison, riche en collagène, en proline et en glycine, des acides aminés contribuant à la réparation de parois cellulaires.
– Des produits à base de noix de coco sont riches en triglycérides à chaine moyenne, des gras assimilables avec un minimum de digestion.

Évitez :
– Les grosses fibres insolubles, comme celle provenant de fruits, de légumes crus et de noix non trempées, peuvent compliquer la tâche de vos intestins.
– Nos boissons favorites, telles que le l’alcool et le café, peuvent également nuire à nos intestins.

La flore bactérienne est importante pour regénérer notre système immunitaire, digérer des nutriments et protéger l’intestin (1). Si vous êtes le genre de personne à faire votre propre choucroute ou kimchi, profitez-en!

Côté stress, vous ne tombez peu plus mieux! Nos avons publié quelques trucs pour diminuer votre stress et améliorer votre sommeil. Finalement, côté toxines, servez-vous de votre tête pour juger des besoins que vous avez et agissez en conséquence. Ne perdez pas un bras ou une jambe parce que (reférences : Dr. Josh Axe, Chris Kresser L.Ac., Functionnal Medecine University)

 

Bonne chance dans vos tentatives de guérison des intestins! Si vous en faites l’expérience, donnez-vous à 100% en évitant de tricher pour vous donner la meilleur des chances, mais ne stoppez pas vos traitements conventionnels.

-Vincent

Articles connexes

2 Comments

Marc Tennier janvier 24, 2015 at 10:45

Bonjour!

Ce que je trouve le plus difficile, est le déjeuné. Je me lève à 3 heures du matin pour le gym avant d’ aller travailler. Donc pas vraiment le temps de me faire à manger…2 toasts et hop au gym…Des trucs?

Reply
paleoquebec février 11, 2015 at 7:28

Les déjeuners sont vraiment la bête noire des paléos!

Nous avons mis à jour une section recettes à paleoqc.com/recettes et nous offrons quelques idées de déjeuner – des saucisses déjeuner qui se réchauffent facilement, ou encore des noix enrobées de chocolat noir. Sinon, je suggèrerais un smoothie de fruits entiers et d’eau avec un peu de lait de coco pour te sustenter.

Reply

Leave a Comment