Témoignages

40 trucs que j’ai appris en 5 ans à vivre paléo

posted by Paléo Québec février 24, 2015 11 Comments

Bonjour groupe! Ici Guillaume.

Ça fait maintenant un peu plus de 5 ans que j’ai commencé à manger paléo, cette semaine je fais un retour sur mon expérience!

Le début

J’ai commencé à m’intéresser plus à la santé et à l’entraînement vers l’âge de 18 ans, quand j’ai été engagé par Énergie Cardio (avec deux grosses fins de semaine de formation!) comme entraîneur privé. J’avais appris à ma formation que le truc pour perdre du poids c’était de couper les calories et faire du cardio à intensité moyenne pendant longtemps, parce que c’était  »la zone où on brûle un plus gros pourcentage de gras », ou qu’il ne fallait jamais descendre en bas de 90 degrés en squattant parce que c’était inutile et dangereux pour les genoux.

En lisant plus sur le sujet, je me suis rendu compte que personne ne connaissait rien en entraînement. Ou plutôt, qu’une minorité de gens, ceux orientés vers la performance et qui n’avaient pas peur de la critique, semblaient systématiquement arriver à des conclusions semblables, qui étaient généralement exactement l’inverse de ce qu’on entendait dans les gyms commerciaux. En poussant plus dans le domaine, j’ai découvert que c’était exactement la même chose en nutrition: un paquet de niaiseries, avec un noyau de gens curieux intellectuellement et motivés à trouver ce qui fonctionne le mieux. Les conclusions étaient souvent similaires, soit viande, fruits et légumes en majorité. Je l’ai testé, ça a fonctionné, j’ai continué à le faire.

En 2012, après l’Ancestral Health Symposium à Boston, Vincent a proposé qu’on essaie de conquérir le monde fasse un blogue sur le paléo et j’ai trouvé son idée super.

Voici, plus en détails, mes observations après 5 ans de tests et d’essais-erreurs!

Alimentation

1. Manger la majorité de mes calories le soir (comme dans la Warrior Diet) fonctionne très bien, mais seulement si j’ai du travail intellectuel à faire. Si je m’entraîne, ça ne fonctionne pas.

2. Je continue encore à voir des changements. Ça a pris environ 3 ans pour que ma digestion arrête d’être problématique. En même temps que c’est arrivé, mes intolérances alimentaires à certains aliments (amandes, cerises, kiwis), qui étaient apparues au début de la vingtaine, sont disparues. Je soupçonne que les deux événements sont liés à un changement de flore intestinale.

3. J’ai arrêté de m’en faire avec les ratios de protéines/lipides/glucides. Je mange des aliments naturels et je suis des lignes directrices simples, comme « viande tous les jours ».  J’ai trop d’énergie à mettre ailleurs, j’aime mieux garder ça simple. D’ailleurs…

4. Je cuisine « simple ». Je me suis amusé à faire des trucs compliqués à travers les années, mais mes recettes sont surtout minimalistes en ce moment. Comme j’achète le plus souvent possible des ingrédients de qualité, ça goûte délicieux quand même.

5. En général, une bonne recette a plusieurs des éléments suivants: sel, gras, protéines, glucides, un acide, des épices. Le seul hic c’est qu’un combo trop délicieux peut pousser à trop manger, mais c’est rarement une inquiétude pour moi.

6. Quand je m’entraîne beaucoup, la quantité d’aliments que je mange dépend du temps que j’ai. Sans blague, certaines journées, quand je suis occupé du matin jusqu’au soir, je mange quand j’ai un peu de temps libre et j’arrête de manger quand je n’ai plus de temps et que je dois aller me coucher.

7. Si je suis mon appétit et mes goûts, mon alimentation tend naturellement vers une majorité de viande et de fruits. C’est ce qui me fait sentir le mieux.

8. Combiner les spéciaux et acheter en grande quantité sont les meilleurs moyens pour avoir une bonne épicerie à bas prix. J’achète souvent des morceaux de viande à 30-50% de rabais parce qu’ils vont expirer la journée même et je les mange… la journée même. Mes points PC me donnent aussi souvent des rabais sur la viande et les fruits et légumes, ce qui fait que quand je combine bien les choses, j’ai jusqu’à 80% de rabais sur certains aliments.

9. Les meilleurs spéciaux à l’épicerie sont les lundi soirs et mardi matins. Les épiceries reçoivent leur commande le mardi matin et c’est autour de ce moment que certains produits tombent à 80% de rabais s’ils vont être périmés bientôt. Ça me permet souvent de mettre la main sur des coupes de viande plus chères ou des trucs « fancy » comme du pâté de lapin aux prunes pour presque rien.

10. Le café et le thé me donnent un regain d’énergie très clair, mais me rendent anxieux 3-4 heures après. Je les évite la plupart du temps, sauf si j’ai le temps de faire une sieste. Le chocolat noir fonctionne nettement mieux.

11. Avec le temps, j’ai coupé le verre d’alcool occasionnel. L’alcool c’est joyeux, mais même un verre nuit à mon sommeil. Je le garde pour les occasions festives, ou les soirs avant une journée où je sais que je peux me lever plus tard (ce qui est… presque jamais, maudit).

12. Avec le temps, mon goût pour les aliments sucrés a nettement diminué. Même chose pour la plupart de la nourriture transformée. Le dernier truc qui me tente encore de temps en temps est un sac de chips sel et vinaigre, mais il faut que j’aie vraiment faim. Mes rages sont complètement disparues.

13. Comme déjeuner je mange… de la nourriture. La même chose que je mangerais pendant le reste de la journée. Je comprends que la majorité des Québécois s’attendent à un paquet de sucre additionné de sucre et sont déstabilisés si on leur enlève, mais honnêtement, ça ne fait aucun sens pour moi qu’ils n’arrivent pas à changer.

14. Comme pour le déjeuner, j’ai laissé tomber l’idée que j’allais manger du pain ou des muffins à nouveau. Je cherche rarement à trouver des alternatives paléo à des recettes classiques et je pense qu’un paquet de gens manquent l’essentiel du message quand ils essaient de faire des pâtisseries paléo.

Entraînement

15. M’entraîner pour être plus agile paye beaucoup plus que n’importe quel autre type d’entraînement. Quand j’ai commencé le jiu-jitsu brésilien il y a un peu plus de 4 ans, j’ai découvert que, malgré un vécu sportif significatif, j’étais un moron-moteur complet. Après quelques années à faire des roulades, de la gymnastique de base et des cossins comme du yoga ou de la jonglerie, je bouge mieux, j’ai moins de blessures et surtout, je m’amuse beaucoup plus. Bonus: mes niveaux de force et d’endurance se maintiennent très bien.

16. Identifier des mouvements simples que je n’arrive pas à faire et me concentrer à les maîtriser a jusqu’ici été le meilleur moyen de travailler sur mes lacunes et de progresser physiquement.

17. Réduire le temps que je passe assis dans une chaise a nettement aidé ma flexibilité. S’asseoir par terre tout le temps ça paye!

18. Les principes de base du yoga s’appliquent à presque tous les mouvements humains, les connaître un peu aide à mieux bouger et à moins se blesser.

19. Mon poids dépend du type d’entraînement que je fais, pas tellement de la nourriture que je mange. Quand je fais beaucoup de jiu-jitsu brésilien, mon poids descend autour de 160 livres. Quand je tombe à moins de trois entraînements de jiu-jitsu par semaine, mon poids remonte autour de 170 livres. Mon taux de gras se maintient probablement entre 8 et 10% à l’année longue. J’avais peu de gras avant le paléo (je ne me rappelle honnêtement pas être incapable de voir mes abdos), mais ça a descendu encore un peu avec les années.

20. Mon emploi d’éducateur physique contribue à me garder actif, mais honnêtement, je suis plus souvent en situation de surentraînement et de manque de repos que dans la zone « santé » de l’activité physique.

21. « Faire du sport » sans trop réfléchir est un excellent moyen d’être toujours blessé. Mes collègues de travail qui ont dépassé la quarantaine se blessent beaucoup même si techniquement « le sport c’est la santé ». Les sports d’équipe semblent particulièrement exigeants sur le corps à long terme.

22. Me déplacer en vélo est de loin le meilleur moyen de garder un niveau d’activité physique constant. En ce moment, je bouge de 5 à 10 heures par semaine seulement pour me déplacer. Habiter proche de tout aide aussi beaucoup à me faire marcher quotidiennement.

23. Le meilleur truc que j’ai trouvé pour faire du vélo tout le temps et toute l’année est de ne pas avoir de voiture. Bonus: je sauve un paquet d’argent.

24. Si je voulais seulement être en santé optimale, je ferais de la marche, du vélo, de la randonnée, du jardinage, de la gymnastique, de l’apnée et de la musculation de base. Les autres activités amènent beaucoup de plaisir, mais aussi beaucoup de risques de blessures.

25. Faire une transition complète vers des souliers minimalistes a pris environ un an. Quand j’ai acheté une paire pour la première fois, j’ai eu mal aux mollets pendant trois semaines simplement à marcher pendant mon stage d’enseignement. Cependant, après la transition et beaucoup de temps passé nu-pieds en jiu-jitsu, je ne fais pratiquement plus jamais d’ampoules. J’ai fait une « Presidential Traverse » en une journée l’été dernier (une randonnée de 15 heures dans les montagnes blanches, avec le Mont Washington au milieu) en chaussures minimalistes et je n’ai eu ni ampoules ni douleurs aux pieds.

Sommeil et gestion de stress

26. Ça m’a pris un an environ pour être capable de dormir confortablement par terre. Ça a valu la peine, parce que maintenant je peux dormir sur le sol n’importe où (comme un ninja) et surtout, j’ai le corps beaucoup plus détendu quand je me réveille.

27. Depuis que j’ai fait une dépression légère-moyenne en 2011-2012, je n’ai jamais retrouvé la qualité de sommeil que j’avais avant. Je joue sur la luminosité, la nourriture, l’entraînement, tout ce que je peux, mais je n’ai jamais retrouvé la capacité de dormir n’importe où n’importe quand que j’avais avant.

28. Je me suis rendu compte que mon déclencheur d’acné numéro un est le manque de sommeil. Si je ne dors pas assez pour une nuit ou deux je vois quelques rougeurs apparaître immédiatement sur ma peau.

29. Si je me couche avant 10 heures je suis toujours en meilleure forme le lendemain, mais j’y arrive rarement à cause de mes obligations. Je travaille à améliorer la situation.

30. À chaque fois que je fais une sieste, même si c’est seulement 5 minutes, je me réveille plus concentré et plus productif.

31. Comme pour le sommeil, la dépression a eu comme effet secondaire de nuire de façon permanente à ma capacité de relaxer. Je travaille encore à trouver des moyens fiables pour décompresser après une dure journée/semaine.

32. Les deux choses qui fonctionnent toujours quand mon niveau de stress monte trop haut sont de passer du temps dans la forêt et de trouver une façon de méditer. Les vidéos Youtube d’hypnothérapie sont particulièrement efficaces.

33. LE moyen le plus efficace que j’ai trouvé pour sortir de la dépression et régler les problèmes récurrents dans ma vie personnelle a été de profiter des services de psychologie de l’université. Éventuellement, je crois que je serais venu à bouts des problèmes par moi-même, mais avoir un psy pour m’aider à explorer certains sujets a accéléré le processus par un facteur de 100.

Autres

34. LE truc que j’ai trouvé pour améliorer ma vie à long terme est de systématiquement accumuler des petits efforts constants pour être meilleur dans les domaines que j’aime.

35. À travers le jiu-jitsu brésilien à Sherbrooke, j’ai rencontré un paquet de gens exceptionnels chacun à leur façon et un bon paquet ont sauté à pieds joints dans le paléo. La nourriture lors de nos rencontres sociales est toujours paléo, ce qui facilite beaucoup ma vie.

36. Même chose pour ma copine. Elle mange paléo aussi et ça rend les choses beaucoup plus simples.

37. Je crois qu’un être humain dans une santé optimale devrait être relativement mince (en pourcentage de gras), agile, motivé et  sans problèmes comme de l’asthme, des caries, des allergies ou des maladies auto-immunes. Je peux probablement compter sur ma main le nombre de gens que je connais dans cette situation, ce qui indique qu’au niveau de la population, il y a un gros paquet de problèmes de santé superflus qui sont considérés comme « normaux ».

38. J’ai laissé tomber le shampoing depuis environ 2 ans et mes cheveux s’en portent très bien. Même chose pour le savon. J’ai essayé un antisudorifique naturel et ça a été un échec lamentable, je reste donc avec une marque commerciale qui sent le bleuet.

Futur du paléo

39. Je pense qu’à court-moyen terme, le paléo va continuer à grossir simplement parce que ça fonctionne tellement bien. Trop bien pour être ignoré. La santé des gens moyens va continuer à décliner, ce qui va aussi contribuer à la monté du mouvement paléo et des régimes alimentaires équivalents.

40. Je pense qu’avec le temps, le « paléo » typique va disparaître et que ses principes de base vont être intégrés dans la nutrition conventionnelle. Les clowns en chefs de la nutrition vont dire des trucs comme « nous savons maintenant que les gras saturés n’amènent pas de problèmes pour la santé, vous pouvez en manger », sans s’excuser pour les 40 ans de recommandations basées sur rien. Comme ils l’ont fait pour le cholestérol alimentaire.

Ça résume en gros mes 5 ans, on se revoit en 2020!

Guillaume

Articles connexes

11 Comments

Karine Durand février 24, 2015 at 8:10

merci.

Reply
exohealthfit février 25, 2015 at 2:34

Merci beaucoup pour ce partage, ça me conforte dans la voie que j’ai décidé de suivre.

Reply
Ali février 25, 2015 at 9:11

Tu dis que tu as arrete de suivre les conseils anecdotiques qui se repandaient dans les gyms commerciaux mais tu fais exactement la meme chose avec le paleo… Le « bro diet » et le « bro cardio » fonctionnent meme si il n’y a aucune etude scientifique qui dit que c’est la facon optimale de faire les choses. C’est exactement ce que tu fais avec le paleo. Oui ca fonctionne, mais c’est pas la facon optimale de faire les choses… C’est juste anecdotique.

La raison pourquoi la plupart du monde perdent du poids avec le bro diet et le paleo, c’est qu’au bout du compte, ils consomment moins de calories. Ils mangent des aliments plus denses, qui contiennent moins de calories, qui sont plus lents a digerer et surtout qui contiennent moins de carbs… Et oui, on en revient encore a ce fameux ratio de protéines/lipides/glucides et au total de calories consommees…

T’as beau vanter les merites du paleo, ce n’est pas le paleo qui te fait perdre du poids.. Et oui, le paleo fonctionne mais c’est pas la raison. La seule raison c’est que la diete paleo typique contient un ratio de proteine/lipides/glucides propice a la perte de poids et vu que c’est des aliments entiers, et bien il faut en manger tellement pour depasser ton apport quotidien en calories pour maintenir ton corps.

Pour conclure, je vais te dire qu’il est possible de grossir et d’etre en mauvaise sante avec une diete paleo. Par contre, ca serait extrement difficile de grossir et d’etre en mauvaise sante avec une diete flexible, qui tient compte du ratio de proteines/lipides/glucides et du nombre total de calories consomees ainsi que des intolerances de chaque individu.

Il est tres possible d’etre en sante en mangeant des produits laitiers (en prenant en compte qu’on est pas intolerant au lactose) tout comme il est tres possible d’etre obese en consommant excessivement du bacon.

ps: J’aime bien ta vision du futur du paleo. Et je pense que les principes de base pourraient aider beaucoup de gens tant que la diete reste « flexible » et « tolerante ». C’est juste dommage que le « culte » du paleo, les restrictions enormes, et le jugement des paleo junkies envers tout ce qui n’est pas paleo decouragent bien des gens a adopter ce regime comme nutrition de « base ».

Reply
Michael mars 6, 2015 at 10:20

Ali: « Par contre, ca serait extrement difficile de grossir et d’etre en mauvaise sante avec une diete flexible, qui tient compte du ratio de proteines/lipides/glucides et du nombre total de calories consomees »

Il n’y a rien qui empêche personne de combiner paleo + compter les ratios de macronutriments et le nombre de calories si quelqu’un croit que ça va l’aider à atteindre ses objectifs. Plusieurs personnes font exactement ça ex: les culturistes qui se soucient de leur santé et qui se sentent mieux sur une diète paléo.

Ali: « …tout comme il est tres possible d’etre obese en consommant excessivement du bacon. »

Sauf que les hormones de satiété seront beaucoup plus stimulées avec protéines+gras & peu de glucides et donc l’envie d’en manger excessivement ne viendra pas naturellement, il faudrait se forcer.

Que mangent les lutteurs Sumo pour s’engraisser? Des portions excessives de riz, pas des portions excessives d’aliments riches en gras. Ils auraient de la difficulté à essayer de manger 10000 calories/jour si le ratio glucides:gras était inversé.

Reply
mptv février 25, 2015 at 5:55

Je suis pas Paléo mais j’ai apprécié vos observations.

Reply
Ethan février 25, 2015 at 7:30

Salut Guillaume. Tu es un vrai plaisir à lire et ton discours transpire l’inspiration pour moi! Je me lave beaucoup moins. Les cheveux aussi depuis quelques mois et j’aime leur brillance et leur fougue. Depuis quelques semaines je m’intéresse au paléo et le jeune interminent trouvé sur le site de dur à avaler. Ce site Paléoqc.com rejoins ma bibliothèque de ressources sur le sujet que je vais dévorer. Merci pour ton témoignage.

Reply
Michael février 26, 2015 at 10:34

« 26. Ça m’a pris un an environ pour être capable de dormir confortablement par terre. … »

Est-ce que tu peux écrire un billet là-dessus éventuellement? Ça m’intrigue.

Reply
Michael février 26, 2015 at 10:37

« 28. Je me suis rendu compte que mon déclencheur d’acné numéro un est le manque de sommeil. Si je ne dors pas assez pour une nuit ou deux je vois quelques rougeurs apparaître immédiatement sur ma peau. »

Acné ou rougeurs? Si les rougeurs ne sont pas aléatoires et apparaissent dans les mêmes zones du visage je ne crois pas que c’est de l’acné je dirais plus que c’est de l’inflammation ou qqchose du genre.

Pour relaxer et mieux dormir il y a des herbes ayurvédiques qui sont très bonnes comme relaxants psychologiques: Ashwagandha, Tulsi/Basilic Sacré, Gotu Kola. Si t’en prend avant le coucher ça donne un sommeil plus profond mais pas plus long.

La compagnie Organic Traditions offre des sacs de poudre simples et des extraits concentrés:

https://www.facebook.com/organictraditionsofficial

Ça se trouve dans la plupart des magasins d’aliments bio. Pour le basilic sacré en poudre simple faut le mélanger avec de la purée ou du yogourt ou un truc du genre parce que ça se mélange mal avec l’eau ça flotte.

La compagnie GammaForce vend un concentré d’ashwagandha en capsules qu’on peut trouver dans plusieurs magasins et ça se trouve même au Pharmaprix ils vendent un complexe de vitamines B qui contient du Sensoril. Le Sensoril c’est un extrait breveté hautement concentré d’ashwagandha.

Reply
Michael février 26, 2015 at 10:59

« Les clowns en chefs de la nutrition vont dire des trucs comme « nous savons maintenant que les gras saturés n’amènent pas de problèmes pour la santé, vous pouvez en manger », sans s’excuser pour les 40 ans de recommandations basées sur rien. Comme ils l’ont fait pour le cholestérol alimentaire. »

Faut pas oublier la pression du lobby pharmaceutique: les médicaments pour abaisser le cholestérol les statines sont actuellement le médicament #1 le plus lucratif. Ils vont certainement pas lâcher le morceau de si tôt. Je me souviens plus du chiffre exact mais je crois que c’est 20% des adultes de plus de 45 ans aux É-U qui ont une prescription de statines et ils sont en campagne de promotion publicitaire et scientifique pour essayer de convaincre le public que presque tout le monde devrait prendre des statines à des fins préventives. Alors qu’en réalité ça change pas grand chose au risque d’avoir une crise cardiaque.

http://www.bloomberg.com/bw/stories/2008-01-16/do-cholesterol-drugs-do-any-good

« The difference credited to the drug? One fewer heart attack per 100 people. So to spare one person a heart attack, 100 people had to take Lipitor for more than three years. The other 99 got no measurable benefit. »

Reply
Joe mars 2, 2015 at 7:57

wow beau témoignage! Super inspirant… Sauf 38… La j’adhère pas!!!!

Reply
Dormir par terre | Paléo Québec mars 23, 2015 at 1:26

[…] à mon article « 40 trucs que j’ai appris en 5 ans à vivre paléo« , j’ai eu quelques questions sur mon projet de commencer à dormir par terre. Sans plus […]

Reply

Leave a Comment