Habitudes de vie

5 trucs pour atteindre ses objectifs et éviter les échecs

posted by Paléo Québec novembre 16, 2015 4 Comments
objectifs paléo québec

La semaine passée, Guillaume a publié un excellent article intitulé « Prendre 100% de responsabilité« . Il expliquait qu’ultimement, nous sommes responsables de nos choix et qu’il est facile de trouver des excuses et de ne pas assumer nos choix.

Un mode de vie paléo, c’est pas facile, car ce n’est pas super compatible avec le mode de vie nord-américain moyen : on évite les produits transformés, donc on cuisine beaucoup. On s’entraîne régulièrement. On veut bien dormir, alors on ne veille pas tard. Tout cela prend du temps – du temps qu’on ne passe pas à sortir dans les bars ou à Netflixer.

Ceux qui y arrivent ne sont pas des magiciens : ils sont préparés. Si vous avez déjà fait une longue randonnée à pied ou à vélo, vous avez organisé vos bagages pour prendre les objets les plus utiles, les plus légers, et vous avez passé beaucoup de temps à organiser votre sac pour que ce soit le plus compact et efficace possible. Il faut faire la même chose avec votre horaire. Voici 5 trucs pour vous aider à vivre votre vie paléo avec le moins de tracas possible.

Truc #1 : Éviter le « decision fatigue » = supprimer les pertes de temps mort

Je traduirais « Decision fatigue » par « stress décisionnel ». À chaque fois que vous devez faire un choix, vous devez évaluer les pour et les contre de chaque choix, ce qui prend du temps, même si vous connaissez toutes les variables – imaginez si vous ne les connaissez pas! Lorsque quelqu’un achète une auto, cela prend en moyenne entre vingt et trente jours entre le moment où la décision « J’achète une auto » est prise et où l’achat se concrétise. Il y a tellement de modèles, tellement de marques, tellement de looks, tellement de couleurs…

Pour éviter le stress décisionnel avec la nourriture, ayez un menu de prévu. Rien n’est pire que d’arriver en revenant du travail avec le frigo vide et la volonté à plat, puis il faut trouver quelque chose qu’on a le GOÛT de manger.

« Un menu? oui mais Vincent, je dois encore faire la cuisine à chaque jour, non!? »

Oh, je suis si content que vous ayez posé cette question.

Truc #2 : Cuisiner d’avance = éviter de tricher

Cuisiner ce n’est en général pas SI long. Ce qui rallonge l’opération est sortir le matériel et le laver. Grâce à ce merveilleux instrument technologique appelé un frigidaire, si vous êtes capables de préparer certains plats d’avance, vous allez avoir une grande longueur d’avance sur vos repas pour facilement toute la semaine.

En 3h de cuisine, ma copine et moi sommes capables de cuisiner approximativement 2-3 plats, 1 potage et 1-2 accompagnements qui vont alimenter tant nos soupers que nos dîners pendant une majeure partie de la semaine. Même si nous avons un horaire de travail un peu chaotique ou même si nous nous entraînons tard, nous savons qu’il y a toujours un bon repas paléo qui nous attend à la maison.

Impossible de tricher… Tout est paléo, et tout est à portée de main!

Par exemple :

  • Faites revenir des légumes (oignons, tomates, poivrons) pour intégrer à vos omelettes le matin
  • Faites cuire à la vapeur, et revenir à la poêle des légumes en accompagnement
  • Faites un potage ou une soupe et mettez-la dans des pots Mason, qui sont hermétiques, conservent bien le contenu et se transporte bien

« Cuisiner un 3h? Mais Vincent, je n’ai pas le temps de faire ça?! »

Vraiment?

Truc #3 : Bloquer du temps à l’horaire = atteindre ses objectifs

Comme disait Guillaume, c’est possible d’atteindre des objectifs à l’aide de son talent. Le problème, c’est que lorsque l’on vient à bout du talent sans éthique de travail, c’est difficile de persévérer pour atteindre ses objectifs.

L’éthique de travail, c’est aussi bloquer du temps à l’horaire de façon assez rigide. Si votre objectif est d’améliorer votre temps de course de 10km de 10 minutes et que vous suivez un programme spécifique, vous allez avoir des distances à faire plusieurs jours par semaine. Si vous ne faites pas ces distances, parce qu’il pleut parce qu’il fait froid chaud ou peu importe, allez-vous atteindre votre objectif? C’est possible, mais peu probable. Le moyen le plus sûr d’atteindre votre objectif est de suivre le programme, comme une recette de cuisine.

Pour suivre votre programme, bloquez les plages requises à votre horaire d’avance. On réduit le stress décisionnel et on se garantit de progresser.

Truc #4 : redéfinissez l’atteinte d’objectifs = transformez un échec en victoire

Voici le truc sans doute celui qui va vous sembler le plus contre-intuitif : quand je parle de « redéfinir l’atteinte d’objectifs », je ne parle pas d’abaisser nos standards de réussite comme notre fabuleux système scolaire le fait. Je parle plutôt de définir l’atteinte d’objectifs comme un processus d’apprentissage plutôt qu’un simple système binaire de réussite / échec.

Je m’explique. Si votre objectif est de perdre 20 livres en 3 mois et que vous avez entendu qu’il faut moins manger et bouger plus, vos premiers efforts seront de couper des collations et marcher un peu plus. Si vous atteignez votre objectif, génial! Si vous échouez, que reste-il? Vous avez perdu 3 mois de votre vie et gagné une grosse déception.

Si votre objectif est de perdre 20 livres en 3 mois et que vous avez lu tout ce qu’il y a à lire sur le sujet, par exemple couper les produits transformés, de s’entraîner en évitant de faire uniquement du cardio de longue haleine, de maximiser son temps de sommeil. Vous avez trouvé des recettes, des programmes d’entraînement que vous aimez et avez appris à bien organiser votre horaire pour bien dormir. Si après 3 mois vous avez atteint votre objectif, génial! Si vous échouez, que reste-il? Vous avez acquis plein de connaissances et de talents qui vont vous servir pour persévérer à atteindre votre objectif. Si vous analysez la raison de votre échec, vous serez en mesure de faire les réajustements nécessaires.

Truc #5 : Redéfinissez l’échec = trouvez des nouveaux objectifs

J’ai beau dire que l’échec ne devrait pas être vu comme un système binaire de « réussite / échec », ça ne veut pas dire qu’on devrait abandonner nos objectifs à la première difficulté. Toutefois, il est parfaitement acceptable de progresser vers un objectif et de rendre compte que l’on veut atteindre un autre objectif en cours de route.

Le monde est un endroit qui change constamment. Des nouvelles connaissances et des nouveaux talents sont de plus en plus nécessaires. À votre emploi, peut-être que vous travaillez beaucoup pour obtenir une promotion qui va rendre votre travail plus satisfaisant, mais que vous vous rendez compte que vous pouvez une niche à votre présent poste qui vous comble tout aussi bien.

L’idée ici n’est pas de se préparer à l’échec, mais de rester ouvert et honnête envers soi-même.

En conclusion

Comme vous pouvez voir, avoir du succès n’est pas une histoire de chance ou de talent. La préparation est essentielle pour atteindre ses objectifs, mais n’oubliez pas de rester flexibles – il est acceptable de changer d’objectifs si celui que l’on vise n’est pas vraiment celui que l’on veut atteindre.

Sur ce, bonne préparation et bonne semaine!

Vincent

 

 

 

Articles connexes

4 Comments

anais novembre 19, 2015 at 4:45

Bonjour!
J’aime beaucoup votre vision des choses en général, il y a eu grande intelligence dans tout ça en plus des connaissances!
J’élève mon bébé en mode paléo et l’avenir me semble bien compliqué dans une société comme la notre (entrée à l’école = perte de contrôle de l’alimentation et en France, c’est gluten et produits laitiers à tout va…)
J’aimerais bien que vous fassiez un article sur « élever un enfant en mode paléo »!

Reply
Paléo Québec novembre 29, 2015 at 7:22

Bonjour Anaïs,

Ni Guillaume ni moi étant parents, il nous serait un peu difficile d’être intègres dans notre démarche! Je te propose le blogue d’Amélie Léveillée, la « Maman des cavernes » : https://mafamilleenpaleo.wordpress.com/

Bonne lecture!

Vincent

Reply
Tous nos articles 2012-2013-2014-2015-2016 | Paléo Québec janvier 20, 2016 at 7:11

[…] novembre 2015 – 5 trucs pour atteindre ses objectifs et éviter les échecs – (échec, objectifs, psychologie, succès, […]

Reply
Sommes nous prédestinés à être gras et malades? | Paléo Québec février 3, 2016 at 12:43

[…] non-paléo de son garde-manger. En plus, un article publié il y a quelques semaines sur le sujet : 5 trucs pour atteindre ses objectifs, qui va vous aider à structurer votre horaire pour vous entraîner et aussi faciliter vos […]

Reply

Leave a Comment