Maladies chroniques

Risquer sa vie: le cancer

posted by Paléo Québec novembre 23, 2015 2 Comments
cancer paléo québec


Ça commence raide: cette semaine, j’ai mangé du bacon. J’attends d’une seconde à l’autre d’être foudroyé par le cancer, la maladie qui tue 1 Canadien sur 3. Peut-être pas non plus, parce que les gens dans ma famille proche semblent plus souffrir de maladies cardiaques. La plupart étaient en surpoids par contre, ce qui me permet de conclure que… je n’ai absolument aucune idée de ce qui m’attend.

Plus sérieusement, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de classer la viande transformée dans la même catégorie que la cigarette: les CARCINOGÈNES!

cancer paléo québec

 

Je comprends très bien leur décision. Après tout, la science est très claire sur ce qui cause le cancer, non?

Cancer et alimentation

Un beau tableau sur les aliments qui causent et préviennent le cancer:

cancer paléo québec

1 point rouge = 1 étude. À gauche = protège du cancer, à droite = provoque le cancer. De haut en bas: Vin, tomates, thé, lait, oeufs, maïs, café, beurre, boeuf.

En regardant le tableau, je comprends les gens qui disent « tout cause le cancer, je ne sais pas quoi manger! ». O ne peut rien conclure de définitif pour aucun aliment, et honnêtement, l’étude qui a comparé ces risques a probablement des lacunes elle aussi:

  • Dans les études sur le thé, est-ce qu’on parle de thé blanc, vert ou noir? La fermentation change les propriétés du thé.
  • Est-ce que le lait est pasteurisé? 3.25%? Sans lactose?
  • Quel est le niveau de transformation des aliments? Est-ce que le maïs est en épis, ou en farine transformée? Est-ce que le boeuf est en conserve, au barbecue, nourri à l’herbe, …?
  • Est-ce que le taux de mortalité totale est resté le même? Autrement dit, si les risques de cancer ont augmenté/diminué, est-ce que ça a influencé positivement/négativement les chances de mourir d’autre chose?

On le répète souvent sur le blogue: la science disponible en nutrition et en santé à long terme est, au mieux, imprécise.

OMS et cancer

Le mois dernier, les journaux ont publié une bombe: ça y est, l’OMS vient de dire que manger de la viande c’est comme fumer (je le mets un peu en blague, plusieurs journaux avaient une approche plus modérée). Catastrophe, la viande transformée a été mise dans la même catégorie de carcinogènes que la cigarette. Qu’est-ce qu’on en fait? Est-ce que c’est valide?

  • Dans le rapport, on mentionne que le risque vient surtout de la viande transformée. Mentionnés: viande en conserve, saucisses à hot-dogs, jambon, bacon et viande dans la sauce à la viande en conserve. Pas vraiment quelque chose qui devrait stresser le paléo-vore moyen.
  • On parle de risque relatif ici. Quelqu’un qui mange 50 grammes de viande transformée (2-4 tranches de bacon) par jour augmente ses chances de développer un cancer colorectal de 18%. Autrement dit, une personne avec 10% de risque initial (chiffre arbitraire) se retrouve avec 11.8% de risque si elle mange beaucoup de viande transformée. Sur 100 000 personnes, on voit 56 cas de cancer du colon chez ceux qui mangent peu/pas de viande et 66 cas pour les mangeurs de viande (toutes catégories, pas de distinction faite entre viande transformée ou non). Donc 10 cas de plus sur 100 000. Pas une grosse différence.
  • À cause du risque relatif de cancer du colon augmenté de 18%, la viande transformée a été placée dans la même catégorie de carcinogènes que la cigarette. Quelle est l’augmentation du risque relatif de développer un cancer du poumon chez un fumeur? 2500%. Aucune comparaison possible avec la viande.
  • Certaines études montrent un effet anti-cancer pour la viande rouge. Clairement pas toutes, mais c’est assez pour se poser des questions.

Personnellement, je ne panique pas. L’augmentation du risque du cancer du colon, probablement vraie, est négligeable si on compare aux autres facteurs de risque. Surtout que la viande que je mange est majoritairement naturelle et de très bonne qualité. Je vois aussi une grosse augmentation de ma performance physique quand je mange plus de viande. Je me fie à ça.

On s’amuse

Vite, qu’est-ce qui augmente beaucoup notre risque de cancer, encore plus que manger de la viande transformée? Être grand? BONNE RÉPONSE!

Selon une étude suédoise, pour chaque 10 centimètres de grandeur de plus, les femmes ont 18% et les hommes 11% de chances de plus de développer le cancer.

cancer paléo québec

Désolé mon Yao

Je vois déjà les gens verticalement désavantagés se réjouir et se préparer à kicker les tibias de leurs grands amis en les traitant de boules de cancer ambulantes. Pas si vite!

Savez-vous ce qui réduit beaucoup les chances de mourir d’une crise cardiaque? Être grand? BONNE RÉPONSE!

Selon une étude britannique, chaque 6.4 centimètres additionnel de grandeur réduit les risques de mourir d’une maladie coronarienne de 13.5%.

cancer paléo québec

« Prenez ça les nabots! »

Qu’est-ce qu’on en retient? Que les risques de cancer ne sont pas le seul élément qui compte. Les risques de mortalité totale sont beaucoup plus importants à observer. Certains aliments peuvent augmenter le risque de cancer, mais réduire l’incidence d’autres maladies. Pareil pour plusieurs habitudes de vie. Est-ce que le soccer est mauvais pour la santé parce qu’il augmente les chances de se blesser aux chevilles? Pas nécessairement.

L’exposition au soleil en est un bon exemple. Oui, les risques de cancer de la peau sont augmentés, mais les données récentes semblent indiquer que manquer de soleil a des impacts encore plus graves sur le reste de la santé. Peut-être que se rouler dans la crème solaire n’est pas une stratégie gagnante à long terme.

Conclusion

J’abandonne, tout ce que je mange donne le cancer. À partir de demain c’est chips, beignes et ginger ale 3x par jour!

P.S. Ne stressez pas trop avec la viande rouge.

Guillaume

Articles connexes

2 Comments

Pierre novembre 26, 2015 at 2:02 pm

Cette étude bâclée ne fait pas vraiment la distinction entre les viandes transformées, celles produites dans les CAFO et le bœuf nourri naturellement à l’herbe.

Il s’agit avant tout d’un mouvement politique pour pousser les gens vers les aliments à base de végétaux et ultimement vers la nourriture à base d’insectes.

On retrouve régulièrement de la propagande et mythes végétariens dans les média comme radio-canada.

http://fr.sott.net/article/4030-Le-mythe-vegetarien

Reply
Tous nos articles 2012-2013-2014-2015-2016 | Paléo Québec janvier 20, 2016 at 6:44 pm

[…] novembre 2015 – Risquer sa vie: le cancer –  (boeuf, cancer, carcinogène, risque, santé, […]

Reply

Leave a Comment