Maladies chroniques

Vaincre les maladies chroniques avec le paléo sur stéroides

posted by Paléo Québec juin 8, 2016 0 comments

Bonne semaine à tous!

Les raisons qui poussent les gens à questionner leur alimentation et à se tourner vers le paléo sont diverses. Le cliché est qu’on veut se préparer pour la saison de plage, mais l’objectif le plus fréquent reste d’améliorer sa santé et/ou de passer par-dessus des maladies chroniques. Et c’est souvent un énorme défi qui demande plus de rigueur qu’un protocole paléo « 80/20 » de base.

Qu’est-ce qu’on fait quand on a un problème récurrent qui échappe à nos efforts jusqu’ici?

Le protocole de Terry Wahls

J’avais entendu parler de Terry Wahls et de son protocole contre la sclérose en plaques en 2011 à cause de son Ted Talk, avant de la rencontrer en personne en 2012 avec Vincent, à l’Ancestral Health Symposium de Boston. À l’époque, elle commençait à peine à être connue. Un rappel sur sa situation: une docteure super active qui s’est retrouvée en chaise roulante très rapidement suite au développement de sa sclérose en plaques, malgré les médicaments et tous ses meilleurs efforts. Après avoir découvert le paléo et modifié quelques éléments, elle marche et peut faire du vélo à nouveau.

Terry Wahls est devenue populaire grâce à son Ted Talk, mais surtout parce que sa méthode fonctionne. À un moment donné, sur les plus gros forums internet sur la sclérose en plaques, sa méthode avait 10-15 fois plus de trafic que toutes les autres méthodes combinées. Elle s’es est présentement en train de financer des études pour appuyer scientifiquement ce qu’elle fait.

Ce qui est intéressant avec Terry Wahls, c’est que le paléo de base n’a pas suffi à régler ses problèmes. Sa situation s’est améliorée, mais elle a dû aller plus loin pour retrouver un mode de vie normal. Elle a surtout concentré ses efforts sur deux points majeurs: élimination complète des aliments problématiques et augmentation de la quantité de vitamines et minéraux essentiels qu’elle mange.

J’avais arrêté ma réflexion à « uh, elle a trouvé quelque chose qui fonctionne pour la sclérose en plaques! », mais deux articles récents m’amènent à penser qu’elle a mis le doigt sur quelque chose qui améliore systématiquement pas mal de conditions.

Deux articles intéressants: Alzheimer’s et vieillissement

Le premier article qui m’a mis la puce à l’oreille est un article de 2014 sur une petite étude (3 patients) avec un protocole qui a renversé les pertes de mémoire liées à l’Alzheimer’s pour la première fois.

Leur protocole?

  • Élimination des sucres simples, du gluten et de la nourriture transformée. Augmentation de la consommation de fruits et légumes et de poisson sauvage.
  • Méditation et yoga 2x par jour pour réduire le stress
  • 7 à 8 heures de sommeil par nuit
  • Prise de mélatonine, vitamine B12, vitamine D3, huile de poisson et coenzyme Q10 à tous les jours
  • Optimisation de l’hygiène dentaire (brosse et soie dentaire électriques)
  • Retour de la thérapie hormonale, qui avait été enlevée
  • 12 heures de jeûne minimum entre le souper et le déjeuner et au moins 3 heures entre le souper et le coucher.
  • De l’exercice pendant 30 minutes, 4 à 6 fois par semaine.

Wow, à part la thérapie hormonale (dûe à l’âge des participants) ça ressemble pas mal à du paléo strict!

Le deuxième article concerne des souris modifiées pour vieillir plus rapidement. Une partie des souris de l’étude ont été mises sur un protocole contenant une trentaine de suppléments différents (mentionnés: vitamines B-C-D, huile de foie de morue, extrait de thé vert, acide folique). Résultat? La perte de cellules et de fonctions cérébrales liées à leur condition est complètement disparue.

Liens à faire

Qu’est-ce qu’on voit ici? Super densité de nutriments, mode de vie irréprochable et élimination des agents problématiques. Je suis prêt à parier que ça fonctionne pour un paquet de problèmes.

« Mais c’est dur! »

Oui, ça risque d’être dur. C’était une des plainte des participants de l’étude sur l’Alzheimer’s: le protocole est dur à suivre. Mais en contre-partie, le résultat est DE NE PAS PERDRE SA MÉMOIRE. J’ai déjà vu pire raison pour se forcer à se coucher tôt.

Le décalage entre notre environnement de vie et l’environnement idéal pour nos gènes grandit à chaque année, en plus des problèmes épigénétiques intergénérationnels qui amplifient le résultat. Les États-Unis viennent d’ailleurs d’atteindre 40% d’obésité chez les femmes et 35% chez les hommes. Ça veut dire que les efforts à faire par la personne moyenne pour maintenir une santé correcte augmentent à chaque année. Et surtout, ça veut dire qu’il va falloir mettre les bouchées doubles pour combattre les problèmes accumulés.

En application

Vous continuez à trainer des problèmes de santé qui ne se règlent pas? Je propose un test d’au moins un mois. Un test intense.Pas de zones grises. Un régime de vie spartiate. Un accomplissement personnel. Voici quelques pistes pour mettre vos règles personnelles en place (très inspirées du protocole sur l’Alzheimer’s, qui serait un excellent point de départ par lui-même).

  • 8-9 heures de sommeil par nuit. Une sieste de 15-20 minutes dans l’après-midi au moins 4 jours par semaine. Mélatonine/mélisse/tisane au besoin.
  • Pas d’alcool.
  • 1 heure d’activité physique par jour au moins. Le plus de marche possible. Des activités intenses au moins 2 fois dans la semaine.
  • Pas de produits céréaliers/légumineuses/produits laitiers/sucre ajouté.
  • Probiotiques au moins 3x dans la semaine: soit des suppléments de qualité, soit des trucs fermentés maison (kimchi, choucroute, kombucha, …).
  • Yoga au moins deux fois dans la semaine (compte comme de l’activité physique).
  • Auto-hypnose ou méditation 15 minutes par jour.
  • Lumières fermées après 21h au moins 6 jours dans la semaine (et installez f.lux!).
  • 8 à 10 portions de fruits et légumes dans la journée, dont un paquet de légumes verts. Permission de faire un smoothie si votre mélangeur n’enlève pas la pulpe.
  • Poisson ou fruits de mer au moins une fois dans la semaine, ou suppléments d’huile de poisson.
  • Des abats pour au moins deux repas dans la semaine. Foie, coeur (au barbecue c’est délicieux), langue, ce qui vous allume!
  • C’est l’été: au moins une heure à l’extérieur par jour. Idéalement quand le soleil est levé. Allez marcher ou manger dehors pendant vos pauses.

C’est un mois sans modération. Considérez que c’est la même discipline que si vous aviez des examens de fin de session à la fin du mois, ou un projet de vie incroyable à remettre.

Bonne discipline!

Guillaume

Articles connexes

Leave a Comment