Commencez ici!

Le paléo est une approche de la santé et de la nutrition moderne avec une ligne directrice basée sur la biologie de l’évolution. Suivez le blogue pour des discussions sur les sujets du jour, des tactiques pour optimiser sa santé et une approche sensée sur les saines habitudes de vie.

Principe de base

C’est très simple: on utilise la biologie de l’évolution comme fil conducteur derrière nos hypothèses sur ce qui est optimal pour la santé humaine. Autrement dit, l’être humain est probablement en meilleure santé quand il vit dans un environnement dans lequel il a évolué. Comme on ne demanderait pas à un koala de manger du steak et de vivre sous l’eau, on ne devrait pas demander aux humains de rester assis 10 heures par jour et de manger 20% de leurs calories sous forme de sucre transformé. Le paléo est un mode de vie qui n’est pas complexe à adopter – mais comme toute chose, il faut de l’information, des moyens, il y a un apprentissage qui doit avoir lieu.

Vidéos d’introduction

On vous suggère de consulter cette playlist de notre chaîne youtube de nos sept premiers vidéos, qui vont vous mettre sur le bon chemin du mode de vie paléo!

Nous avons aussi une soixantaine de vidéos sur différents sujets qui touchent au paléo, n’hésitez pas à les consulter!

Articles

La liste de tous nos articles est ici, en ordre de publication.

À chaque semaine, nous publions un nouvel article. Nous effleurons toutes sortes de sujets : les aliments à privilégier dans une diète paléo, l’analyse des produits sans gluten disponibles, une description des différents gras disponibles sur le marché ou une critique des recommandations alimentaires actuelles. S’il y a une question qui vous brûle la langue et que nous n’y avons pas encore répondu, n’hésitez pas à nous en faire la suggestion pour un nouvel article!

Contact

Il nous fera plaisir de répondre à vos questions et commentaires! Vous pouvez facilement nous rejoindre :

Par courriel : paleoquebec@gmail.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/paleoqc/

Sur Twitter : https://twitter.com/paleoqc

Sur Instagram : https://www.instagram.com/paleoquebec.vm/

Détails légaux

Soyez conscients que l’information disponible sur ce site est donnée à titre indicatif et ne constitue pas une promesse de résultats ou une alternative à un traitement médical. Consultez votre médecin ou tout autre spécialiste pour tout question ou pour répondre à vos besoins spécifiques. Nous ne sommes pas responsables d’effets négatifs après l’adoption d’un ou plusieurs conseils donnés sur ce site.

Restez à l’affût!

Nous écrivons régulièrement des nouveaux articles sur ce blogue et nous ne publions plus de vidéos sur notre chaîne Youtube, mais ils sont encore tous en ligne. Nous sommes très actifs sur notre page Facebook et vous pouvez aussi nous retrouver sur Twitter.

Au plaisir de vous revoir!

– Guillaume et Vincent

12 Comments

mel juin 18, 2015 at 8:02

Bonjour,

Félicitations pour votre site, j’adore!
Je suis en mode paléo depuis quelques mois, c’est une expérimentation sur moi-même et ça me plait bien (hormis le fait que je suis très grande et très mince depuis toujours malgré tout ce que je peux bien ingurgiter et que j’ai perdu 4 Kg depuis que je me suis mise au paléo, grrrr! mais je suis en pleine forme!) .
La nutrition est une passion et je m’informe pas mal sur le net (je suis médecin de formation, ça aide un peu)
Je suis tombée sur un article très intéressant sur le site sott.net qui préconise de fonctionner en mode cétose et d’abandonner tout bonnement les glucides des légumes et des fruits (en gros vivre comme les inuits??)
http://fr.sott.net/article/8684-Le-regime-paleolithique-revisite

J’aimerais beaucoup votre avis! Perso je me gave de légumes, de fruits, de viandes, de poissons, d’oeufs et de noix…

Reply
paleoquebec juin 23, 2015 at 1:53

C’est un éducated guess mais dans les « blues zones », ces endroits ou les gens vivent très vieux en bonne santé, la cétose n’est pas un état commun. C’est pourquoi je pense que la cétose est un outil comme d’autres, bien utile mais pas la réponse à tout.

Les paléos anti-fruits et anti-amidon ont une perspective un peu trop limitée, tant qu’à moi – quelqu’un de trop actif va « tanker » rapidement.

Reply
val novembre 20, 2015 at 3:48

aucune recette n’est accessible

Reply
Paléo Québec novembre 27, 2015 at 8:44

J’y remédie à l’instant!

Reply
Richard Dufresne janvier 14, 2016 at 6:53

Salut ! 🙂
On me dit que de manger trop de protéines pourrait causer de l’inflammation ou des problèmes de santé. Évidemment, quand je pose la question; « Montrez-moi les études scientifiques qui prouvent votre affirmation ? », on me pointe soit sur un site Web dépourvu de références solides OU de références tout court OU la plupart du temps, on ne peut me répondre à ma question.
Donc, ma question est : « Est-il vrai que manger trop de protéines pourrait causer de l’inflammation ou des problèmes de santé ? » S’il y a un article sur votre site qui parle de cela, svp, faites-moi le savoir. Sinon, cela serait un excellent article à publier ! 🙂

Reply
Paléo Québec janvier 17, 2016 at 9:11

Bonjour Richard,

Dans l’article de Guillaume daté du 3 février 2015, Guillaume a écrit :

« Deux grosses récentes études de population en Amérique de Nord et en Europe n’ont trouvé aucun lien entre la consommation de viande rouge non transformée et de mortalité totale, maladies cardiovasculaires ou cancer. C’est cohérent avec les résultats de grosses méta-analyses qui n’ont trouvé aucun lien entre la viande rouge non transformée et les maladies cardiovasculaires. »

Cet article est ici : http://paleoqc.com/index.php/2015/02/03/viande-rouge-la-fin-de-la-guerre/

Les études ne sont généralement pas toutes d’accord sur le lien entre la consommation de viande rouge non transformée vs les maladies cardiovasculaires, qui pourraient être un signe d’inflammation. Lorsque des associations sont trouvées, elles sont généralement faibles.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22851546
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23001745
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23001745
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23354681
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21831992

On pourrait aussi citer que les diètes riches en protéines contribuent à la perte de poids (dû à une grande satiété), et que le déficit calorique créé diminue l’inflammation (l’obésité est charactérisée par un plus grand niveau d’inflammation) :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16002798
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23107521

Récemment, certaines études affirmaient que le taux de protéines recommandé chez les adultes est un peu faible.

Il faut aussi noter que les consommateurs de viande rouge sont aussi des gens plus sédentaires et plus prompts à fumer.

Bref, la faiblesse des associations et les facteurs atténuants me laissent croire que quelqu’un qui consomme un niveau de protéines cohérent avec son niveau d’activité et qui minimise ses facteurs de risque externes (bon sommeil, gestion du stress, activité physique et beaucoup de légumes) n’a pose pas de risques significatifs à sa santé.

J’espère que cela répond à vos questions!

Vincent

Reply
Annet septembre 9, 2016 at 3:26

Bonjour, nous sommes une ferme familiale et nous avons du boeuf de paturage Highland et Dexter, ainsi que des peufs de poules en paturage. Avez-vous encore besoin de fournisseurs?
Au plaisir, Annet et Frederich (terredesormes@gmail.com et jardinsdelarche@gmail.com)

Reply
Paléo Québec septembre 9, 2016 at 6:38

Bonjour Annet, il nous ferait plaisir de vous référer. Avez-vous un site web que nous pourrions vérifier et publiciser?

Reply
Marie - Michèle Lalonde décembre 15, 2016 at 5:25

J’adore votre texte! Vous dites ce que plusieurs penses mais n’ oses dire tout haut! En tant que suppléante dans presque toute la commission scolaire de ma région, j’ai observé et déploré ces situations qui n’ont aucun bon sens. Des enfants sont des enfants et devraientt pouvoir être des enfants. En tant qu’ enseignante de musique, il m’est arrivé de devoir m’expliquer à ma direction d’école parce que j’avais demandé à mes jeunes de laisser leurs chaussures devant eux pour chanter. Pour la simple et bonne raison que sentir les vibrations et d’être encré au sol permet d’être « groundé » et de ressentir son corps, donc la musique. Un grand moment de reproche insignifiant et de perte de temps que j’aurais pu mettre à profit pour mes élèves. Cela n’est qu’un exemple parmi la multitude de reproches que j’ai pu recevoir de ma direction ou de parents mécontents (cossionné par la direction). Dans la cours d’école, quand je laissais les élèves sauter dans la neige et s’en lancer ou bien sauter les uns sur les autres, être des enfants quoi, on me faisait des remontrances. J’ai trois enfants et je souhaite grandement les envoyer dans une école alternative où ils seront accepté à leur juste valeur, où on prendra en considération leurs idées qui peuvent différer de la masse, où leur rythme sera respecté, où on prendra en considération leurs idées et leurs talents qui sortent du cadre de « l’école actuelle québécoise ».
Bref, je souhaite un avenir meilleur que celui à laquelle mes filles sont confronté à chaque jour. Je souhaite qu’elles soient valorisés dans leur entiereté parce qu’elles sont magnifiques dans tout ce qu’elles sont, comme chacun de leurs camarades. Donnons toutes les chances à nos enfants. Tristement, cela passe rarement par l’enseignement que l’on retrouve dans nos écoles actuellement. Souhaitons du changements en commençant par nos foyer, et faisons entendre nos voix pour que la mentalité de nos écoles changent. Je suis peut – être utopiste, mais je crois qu’ ensemble nous pouvons changer les choses… 🙂

Reply
Mélissa mars 28, 2017 at 3:23

Bonjour j’aimerais me souscrire à votre blog et vous suivre!
Merci
Mélissa

Reply
Paléo Québec mars 31, 2017 at 6:28

Nous avons ajouté un widget d’abonnement dans la « sidebar »de droite, sous le fil Instagram!

Merci de nous lire Mélissa 🙂

Vincent

Reply

Leave a Comment